Hank Thompson, dans l’ombre de Jackie Robinson

Jackie Robinson est une lumière. Une lumière d’une grande intensité dans l’histoire de la MLB et du sport. Il a brisé les barrières du racisme dans le baseball et les sports US. Mais sa lumière fut si intense qu’elle plaça dans l’ombre ceux qui le suivirent de près et qui, eux aussi, brisèrent les barrières de la ségrégation et du racisme dans le baseball majeur et au-delà. Et au premier rang de ces suiveurs de l’ombre, Hank Thompson, troisième afro-américain à avoir joué en MLB en 1947 après Jackie Robinson et Larry Doby. Pourtant, Henry Curtis « Hank » Thompson peut s’enorgueillir d’avoir à son palmarès de nombreuses premières pour un afro-américain dans les Majeures.

Mais Hank Thompson, c’est aussi une histoire torturée, de son enfance jusqu’à sa mort, et dont pâtira sa carrière, l’empêchant de suivre les traces d’un Jackie Robinson jusqu’au Hall of Fame malgré un grand talent. En lire plus…

WP Kinsella nous a quitté mais Shoeless Joe vit pour l’éternité

WP Kinsella nous a quitté.

Il s’en est allé rejoindre Shoeless Joe Jackson au milieu des épis de maïs qui bordent un certain champ gauche d’un certain terrain de baseball au fin fond de l’Iowa.

Mais avant de s’en aller, il a eu le temps de convertir un sentiment, l’amour du baseball, en quelque chose de palpable, en quelque chose que l’on peut toucher, sentir, regarder. Et il lui a donné une forme, celle d’un livre du nom de Shoeless Joe. En lire plus…

S. Preston l’artiste autodidacte de la MLB

 

C’est un artiste rare. Tellement rare que son oeuvre est désormais présente au célèbre Hall of Fame de Cooperstown et qu’il est l’un des rares artistes sous licence MLB. C’est un autodidacte, un passionné de sport et un fan de l’anime Major. Forcément, ça ne peut être qu’une bonne personne. Honus ne pouvait passer à côté de l’occasion d’interviewer cet artiste talentueux. Des Blue Jays aux princesses Disney, de Goro Shigeno au film "Baseball" de Ken Burns, S. Preston nous ouvre les portes de son univers et de l’art made in MLB.

(English version after french part) En lire plus…

La sale histoire des Zulu Cannibal Giants

 
L’histoire du baseball est constellée de surprenantes aventures sportives et humaines, de récits de légende, de moments de gloire et de défaites mythiques. Parmi ces histoires incroyables, celles des équipes itinérantes ont offert parmi les plus belles pages de l’histoire du baseball, mais aussi, paradoxalement, certaines de ses plus sombres, de ses plus honteuses. Nous vous en avons conté quelques unes avec notamment House of David ou les Nebraska Indians.
 
Aujourd’hui, nous allons vous conter la page la plus honteuse du baseball itinérant et du baseball afro-américain. Une tâche dans l’histoire des Negro Leagues. Une histoire incroyable certes. Mais une histoire moche également. Un récit où le baseball a servi à entretenir une image dégradante de la communauté noire américaine et, au-delà, de tous les noirs de la planète. C’est la folle histoire des Zulu Cannibal Giants.
 

L’échec d’une MLB d’intérieur : la National Professional Indoor Baseball League

19 novembre 1939. Les Brooklyn Dodgers reçoivent leurs rivaux des New York Giants pour une double rencontre. Mais le match n’aura pas lieu à Ebbets Field. Et il ne s’agit pas d’un match entre les Giants et les Dodgers en Major League Baseball. Il s’agit de l’Opening Day de la National Professional Indoor Baseball League et le match se joue dans l’arsenal du 14ème Regiment d’Infanterie de l’armée américaine à Brooklyn.

Quelques jours avant, le 14 novembre à l’hôtel Commodore de New York, la légende du baseball Tris Speaker annonce le lancement de la National Professional Indoor Baseball League. Une idée qu’il travaille depuis plusieurs mois : créer une ligue hivernale professionnelle en intérieur d’indoor baseball ou, comme on l’appelle aujourd’hui, de softball. En lire plus…

Interview Softball 100% Passion avec la joueuse professionnelle Megan Willis

English version at the end of french part

Megan Willis n’est pas un nom connu en France, même chez celles et ceux qui pratiquent le softball. Pourtant, Megan est une figure bien établie de la National Pro Fastpitch, la ligue professionnelle américaine de softball. Elle y joue depuis 2007 après une belle carrière universitaire dans la prestigieuse équipe de l’université du Texas.

Cette excellente receveuse a joué avec et contre les meilleures : Cat Osterman, Jennie Finch, Monica Abbott, Megan Wiggins, Jessica Mendoza… En huit années de carrière en NPF, elle a remporté quatre championnats en 2009 (Rockford Thunder), 2010, 2013 et 2014 (USSSA Pride).

C’est donc une expérience riche que Megan s’apprête à transmettre aux joueuses françaises lors d’une tournée qui va l’amener à Montigny le Bretonneux, Lyon et Bordeaux. Une expérience où la passion du jeu est centrale.

Honus se devait d’aller à la rencontre de cette passionnée pour en apprendre plus sur le softball professionnel féminin aux Etats-Unis. Une interview 100 % passion où on parle NPF, Jeux Olympiques, Cat Osterman et amour du jeu. Une interview pour croire en ses rêves.

Bienvenue en France, Megan !

En lire plus…

Mélissa Mayeux et le futur féminin de la MLB

For people speaking English, your version is a little lower …

Mélissa Mayeux est un nom bien connu des fans français de baseball. La jeune joueuse a longtemps défrayé la chronique dans le petit milieu du baseball français, clamant très tôt qu’elle voudrait jouer au baseball en grandissant et non au softball. Même si elle donna un coup de main aux équipes de France de Softball, c’est bien dans le baseball qu’elle continua à progresser, se plaçant à chaque fois parmi les « meilleurs joueurs » de sa génération, s’inscrivant comme une valeur sûre des équipes de France Jeunes.

Devenant une figure de proue d’un récent mouvement pour le développement du baseball féminin en France, son exemple et sa passion conduisirent, avec le soutien de personnalités et de clubs, la Fédération Française de Baseball Softball à modifier les règlements afin de permettre aux jeunes filles de continuer le baseball après la catégorie U15 puis en Senior, même au niveau national (avec dérogation cependant). En lire plus…

Yogi Berra rejoint les légendes éternelles

« Le baseball, c’est 90 % de mental, l’autre moitié c’est physique ».

Cette citation est l’une des plus connues du baseball. Yogi Berra était doué pour les citations. Il a en donné beaucoup au monde du baseball. Il n’en donnera plus. Yogi nous a quitté. Il avait 90 ans. Il était une légende vivante. Il est devenu aujourd’hui une légende pour l’éternité. En lire plus…

MLB, un univers en expansion ?

 

Le nouveau commissaire du baseball, Rob Manfred, a évoqué à de nombreuses reprises depuis la prise de ses fonctions l’idée d’une expansion du nombre de franchises MLB. Tout comme l’idée de déménager certaines franchises, l’idée d’une expansion revient régulièrement. Les deux débats se mélangent d’ailleurs allègrement puisque, depuis quelques temps déjà, on parle d’un possible retour du baseball majeur à Montréal. La piste la plus chaude serait le déménagement des Rays de Tampa Bay dont l’affluence est famélique. Mais si les Rays restaient en Floride, l’expansion serait l’autre solution pour revoir le Baseball Majeur dans la Belle Province.

La dernière expansion de la MLB date de 1998 avec l’arrivée des Rays et des Diamondbacks d’Arizona.

Honus a décidé de donner un coup de main à Rob Manfred dont les nouvelles fonctions nécessitent des conseils avisés. Des conseils honusiens en somme. En lire plus…

Aux origines du All Star Game

Alors que le 86ème All Star Game de la MLB va se tenir à Cincinnati le 14 juillet prochain, Honus repart aux origines de cet événement rituel du Baseball Majeur. Et comme toujours, c’est un visionnaire qui en est à l’origine, le journaliste Arch Ward. En lire plus…