Nebraska Indians Baseball Team

De 1897 aux années 1920, les Nebraska Indians vont proposer l’un des baseball les plus enthousiasmants de la Dead Ball Era. Durant plus de 20 ans, cette équipe itinérante, composée majoritairement de joueurs amérindiens, va démontrer de grandes capacités sportives tout en luttant contre la discrimination raciale. Elle va également se retrouver l’égale des Wild West Show comme celui du célébrissime Buffalo Bill Cody. Plus que du baseball, elle va offrir un spectacle à cette Amérique qui découvre ou redécouvre ceux qu’elle a chassé de leurs terres ancestrales et qui reviennent sur le terrain favori de cette Amérique jeune et conquérante, celle du National Pastime, le baseball.

Guy Wilder Green est un tout récent diplômé en droit de l’université du Nebraska quand, en juin 1897, il crée l’équipe de baseball des Nebraska Indians. Green, brièvement outfielder de l’université de l’Iowa en 1892, joue par la suite pour sa ville de Stromsburg dans le Nebraska. Durant l’été 1896, son équipe rencontre celle de la Genoa Indian Agricultural and Industrial School, l’une des nombreuses écoles tribales, ou Indian Boarding Schools, que le gouvernement a ouvert afin d’intégrer les amérindiens à la civilisation américaine (entendre par là à celle des fameux WASP pour White Anglo-Saxons Protestants). En lire plus…

Baseball d’ailleurs : le Pesäpallo

Le Baseball, le Softball et le Cricket sont les jeux de batte et de balle les plus connus au monde. Mais ce ne sont pas les seuls. Thèque, Rounders, WiffleBall, StickBall… anciens ou récents, ils peuplent notre histoire sportive et la planète. Parmi eux, un sport typiquement finlandais mais grandement inspiré par le baseball, le Pesäpallo. En compagnie de Antti Kallio, membre de la fédération finlandaise, Honus vous invite à découvrir ce scandinave enfant du baseball.

Le Pesäpallo, ou Pesis, fut inventé au début des années 1920 par Lauri ‘Tahko’ Pihkala. Pihkala était un athlète qui avait participé aux Jeux Olympiques de 1908 en saut en hauteur. Puis il avait participé à la guerre civile finlandaise de 1918 au sein de la Garde Blanche, milice des forces conservatrices du Sénat (opposée aux Gardes Rouges, milice soutenu par les Bolchéviks russes), en tant que responsable de la propagande. Pihkala fait parti des vainqueurs. En lire plus…

Kris Bryant débutera en Minor League !

 

Vous avez dû entendre parler du phénomène Kris Bryant, attendu comme le Messie par les fans des Chicago Cubs. Il vient de réaliser des spring trainings terrifiants. Le jeune joueur de 23 ans a frappé en 40 at bats pas moins de 9 Home Runs avec une moyenne de .425 et  a produit en tout 15 RBI. Et pourtant, la direction des Cubs le renvoie en Minor league où il débutera la saison en AAA. Retour sur une décision des plus surprenantes. En lire plus…

Les prédictions Honusiennes de la MLB 2015 : National League

La National league, ce n’est pas la ligue des déménageurs mais celle des esthètes : celle où l’on célèbre des hits and runs, des voleurs de base (normalement ) et même celle où on a pas peur d’envoyer son lanceur au bâton pour prendre son K. Oui, Le baseball en national league, c’est avant tout pour la beauté du jeu ! Les avis et prédictions de l’équipe honusienne sur le championnat 2015. En lire plus…

Les Prédictions Honusiennes de la MLB 2015 : American League

La saison MLB 2015 débute enfin ce dimanche. C’est l’heure du réveil pour l’équipe d’Honus qui vous livre toujours des prédictions objectives et 100 % de bonne foi. Débutons par l’American League, la ligue des costauds, des solides, bref des gaillards ! En lire plus…

Million Dollar Arm

Au printemps 2014, Disney sortait "Million Dollar Arm", un film basé sur une histoire vraie, celle des deux premiers indiens à devenir des joueurs professionnels de baseball, au terme d’un reality show. À l’occasion de la coupe du monde de cricket qui a débuté le 14 février dernier en Australie, Honus revient sur cette folle histoire de baseball au pays du cricket. En lire plus…

La Baston Padres – Braves de 1984

 

Retour sur un beau moment des années 80, une vraie baston lors d’un match du 12 aout 1984 antre les San Diego Padres et les Atlanta Braves.

Aujourd’hui, le baseball professionnel ressemble de plus en plus à un film de Walt Disney.  Les collisions sont désormais interdites au marbre (suite à la blessure de plusieurs millions de dollars de Buster Posey) et les catchers ne savent plus trop bien où se placer pour éviter d’être sanctionnés par un arbitre trop tatillon. Les slides sont sanctionnés dés qu’ils menacent "l’intégrité" du joueur en face, les lanceurs sont éjectés du match lorsqu’ils utilisent du pine tar….bref, on ne peut plus rire…En étant un peu de mauvaise foi, on pourrait dire que le baseball se résume désormais à de la danse, et attention au premier joueur qui rentre en collision avec un catcher, il sera exilé en Afghanistan.

Dans les années 80, rien de tout cela encore. Le 12 août 1984, les Braves d’Atlanta et les Padres de San Diego ont voulu faire comprendre au monde qu’il fallait pas se foutre de leur gueule. Résultat le plus gros fight du baseball pro….

En lire plus…

King of the Hill

 

King of the hill. C’est le titre d’un documentaire de 1973 d’une chaine de télé canadienne NFB consacré au meilleur joueur canadien de l’époque, Fergunson Jenkins, le lanceur star des Chicago Cubs et l’un des Black Aces. Alors on y voit le lanceur lors des spring trainings de l’époque, mais également lors des matchs de saison, on y voit aussi les vestiaires, la vie du joueur pro et les match en "inside". On y voit en fait tout le baseball des années 70, avec tabac à chiquer, coupes afro et rouflaquettes, les gants des années 70, les tenues magnifiques des Cubs (et aussi des San Diego Padres au passage), et bien sur les Chicago Cubs des années 72 et 73, avec Ernie Banks en coach de première, Leo Durocher (pour encore une saison), Ron Santo, Billy Williams…. toute une époque et tout un autre baseball. Un documentaire magnifique !

En lire plus…

Mister Cub nous a quittés

 

Cela devait arriver, Ernie Banks "Mister Cub" vient de nous quitter à l’âge canonique de 84 ans. Une légende du baseball vient de s’éteindre, un symbole à lui tout seul des Chicago Cubs, pour lequel il aura joué durant toute sa carrière. Cubs qu’il ne verra jamais gagner le trophée ultime : ce qui ne l’aura jamais empêché de sourire durant toute sa vie. Ernie Banks, une classe absolue. En lire plus…

La préparation physique du joueur de baseball : partie 2

La suite de l’article de Nico Amp sur la préparation physique avec le travail sur la souplesse, et surtout un programme d’exercices concocté pour vous, joueurs de baseball français  !

En lire plus…