Le Kid à la retraite !

 

Loin des débats houleux en France sur l’âge de la retraite, Honus revient sur la retraite du Kid, soit Ken Griffey Jr, surnommé également « the Great » ce mercredi 2 juin 2010 à l’âge de 40 ans. Le plus beau swing des années 80 et 90 nous quitte !!!
Pour de nombreux jeunes, Ken Griffey Jr est un nom parmi d’autres, mais pour ceux qui l’ont vu dans les années 90, c’est un peu la fin d’une époque. Après Julio Franco un des derniers « monstres » des années 90 décide lui aussi d’arrêter sa carrière.

Ken Griffey Jr restera celui qui se rapproche du joueur parfait,  et semble en tout cas issue d’une autre époque : en 22 saisons, il n’aura connu qu’une équipe, ou presque si on excepte la période des Reds de Cincinnati, les Seattle Mariners, équipe dans laquelle il a débuté et dans laquelle il termine sa carrière.

On notera au passage que Junior a joué dans la même équipe que son père, outfielder au swing solide et également joueur All star. Ken Griffey Sr et Jr ont ainsi joué dans la même équipe. Le père et le fils ont même frappé chacun un Home run dans le même match en 1991 !

Ken Griffey Jr est certainement le plus grand joueurs qui n’aura jamais été éclaboussé par un scandale lié à l’usage de drogues et autres stéroides dans les années 90, et ce à la différence des Mc Gwire, Roger Clemens, ou autres Jose Canseco. On notera qu’il a cogné plus de Home Runs que les consorts "Juice" Mc Gwire et Canseco !

Il est certain que Griffey Jr sera élu au Hall of fame dés sa première année. La raison, si l’en fallait une seule, c’est son swing, un swing parfait et certainement le plus élégant des années 90, perfection technique et d’explosivité, qui l’a conduit à frapper 630 HR durant sa carrière. Il est ainsi le 5e jour de l’histoire au nombre de HR juste derrière l’autre « Kid » des années 60 Willie Mays.

Player Homers Seasons
Barry Bonds 762 22
Hank Aaron 755 23
Babe Ruth 714 22
Willie Mays 660 22
Ken Griffey Jr. 630 22
Sammy Sosa 609 18
Alex Rodriguez 590 17
Frank Robinson 586 21
Mark McGwire 583 16
Harmon Killebrew 573 22

 
Cauchemar ultime des lanceurs qui l’affrontait, Griffey a fait mal avec ses 1836 RBI en carrières.  Il a connu ses meilleures années entre 1993 et 2000, où il aura réussi à frapper 351 HR. La saison 2000 fut d’ailleurs la dernière saison à plus de 40 circuits pour Ken Griffey.

En sus de son bâton, Griffey a été également connu pour ses talents défensifs, remportant 10 gants dorés à son poste de champ centre.

Leader dans une équipe, gars coolissime et à la fois simple, Ken Griffey Jr a tenu à lui seul la franchise des Mariners, habitué hélas à la loose. Un grand sourire qui a permis aux Mariners de garder le cap de nombreuses années.

Devenu star dés ses premières années, Griffey Jr n’a pourtant jamais connu la joie de gagner les World Series en carrière. On se rappellera cependant sa course au marbre sur le double de Edgar Martinez lors de leur victoire en 1995 sur les Yankees pour gagner le titre de l’American league. Un seul titre finalement en équipe en 1995 avec les Seatlle Mariners  au palmarès de Ken Griffey.

Griffey a sauvé à lui seul la franchise des Mariners, qui par ses défaites, était sur le point d’être rachetée et de quitter Seattle.

 Peu de gens le savent mais c’est sur la seule présence du Kid dans cette équipe que des investisseurs y ont cru en 1997 en finançant le nouveau terrain du Safeco Field, qui a consolidé l’attache de la franchise des Mariners à l’ouest de la région. Sans Griffey Jr, la franchise aurait déménagé certainement vers Washington ou la Floride. 

L’espoir de gagner les World series, c’est ce seul motif qui l’a conduit à partir jouer aux Reds en 1999 mais finalement Griffey a préféré revenir dans son club de cœur l’an passé. Griffey est devenu l’homme de Seattle, le Mister Baseball de la région, surtout depuis le départ à la retraite de l’autre géant de Seattle, Mister Edgar Martinez.

Griffey était attendu comme le plus grand des joueurs de baseball, attendu comme celui qui battrait le record de HR de Hank Aaron. Mais les blessures l’ont empêché d’y arriver, et d’arriver encore plus haut. Il restera le meilleur de son époque, en tout cas le plus doué.

La saison 2009 s’annoncait comme le retour du "Kid" parmi les Mariners et la constitution d’un duo de bâtons magique : Ichiro – Griffey Jr.

Associé à la jeune génération, les Seattle Mariners devaient être de sacrés clients cette saison 2010. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Quelques blessures et quelques mauvais départs ont grillé la saison 2010. Mais surtout Griffey a senti qu’il n’y arrivait plus. Cantonné à jouer le rôle de pinch hitter dans une organisation en totale reconstruction et qui a confié les reines à la jeune génération ….. Griffey n’arrivait plus à produire. Aucun Home Run et seulement 8 points produits, Griffey se sentait l’ombre de lui-même.

Poids des ans, poids des blessures à répétition, Griffey a finalement décidé le jour de ses 40 ans à prendre sa retraite.

Modèle d’élégance, il déclare ne plus pouvoir apporter ce qu’il doit dans l’intérêt de l’équipe et n’a aucune envie de devenir une vieille légende sur le retour et coûter des points pour ses partenaires.

La nouvelle n ‘aura pas laissé sans réaction ses coéquipiers : Ichiro n’hésitait pas à déclarer, avec l’aide d’un interprète,( n’oublions pas ses grands talents d’intégration), «Jouer avec lui est comme un trésor que je garderai dans mon Coeur. J’ai joué 19 ans professionnel et je peux vous déclarer que c’est l’un des meilleurs ».

C’est peut être le jeune Milton Bradley qui résume tout à son sujet : « si je frappe gaucher, c’est à cause de Ken griffey : je voulais être comme lui, jouer comme lui, plonger sur les balles comme lui : c’est un gars magique, que ce soit sur le terrain ou en dehors. Vous savez, on croise très peu de joueurs comme lui."

On laissera le dernier mot à Milton Bradley, son plus grand fan : «  Un jour comme ça, il devrait pleuvoir à Seattle »

BHONUS :

Des vidéos pour voir le prodige…

 

5 commentaires à “Le Kid à la retraite !”

  1. [...] a été le joueur le plus talentueux de sa génération avec Barry Bonds. Le Kid avait le plus beau swing de la planète et on peut se demander pourquoi il n’a jamais [...]

  2. [...] entraînant un nombre assez conséquent de walks. Cela n’empêcha pas Ken Griffey Jr., à l’occasion d’une visite au Japon, de tomber sous le charme : "Ce gamin [...]

  3. francovanslyke dit :

    effectivement, il a été récupéré par les Sox en aout 2008 pour la course aux playoffs mais c’est vraiment une « interlude » dans sa carrière de 22 ans !

  4. gwyn dit :

    Il a aussi joué une quarantaine de matchs pour les White Sox en 2008

  5. Mad dit :

    Je suis un grand FAN, comme beaucoup je pense ! Ce type a (avait) un swing E NO R MEU !

    Un grand joueur dans tous les sens du terme !

Laisser un commentaire