Deux français passent pro au Japon

On vous en parlait déjà en février lorsque Frédéric Hanvi était venu passer des tryouts au Japon. L’expérience avait alors été peu concluante, puis qu’aucun club ne l’avait sélectionné.

Fred est donc retourné en France passer une saison à Sénart puis, sans baisser les bras, il est revenu au Japon passer d’autres tryouts dans les ligues indépendantes japonaises. Il était cette fois accompagné dans l’aventure par Felix Brown, son partenaire de club à Sénart et par Eloi Secleppe, qui évolue à Savigny.

C’est sous la houlette de Daisuke Ikenaga, non seulement coach de l’équipe de France senior mais aussi de l’équipe 2 de Savigny la saison passée et pressenti pour devenir celui de l’équipe 1 à l’avenir, que les 3 "Frenchies" sont venus se préparer pour passer quelques tryouts dans les ligues indépendantes japonaises.

Mais tout d’abord, faisons un bref panorama du baseball japonais. Au sommet de la pyramide, la NPB (Nippon Professional Baseball), dont les meilleurs joueurs partent souvent en MLB une fois devenus free agent, parfois plus tôt sous un système d’enchères, comme avait pu l’être Daisuke Matsuzaka, et comme pourrait l’être Yu Darvish cette saison.

En dessous de l’équipe phare existe un système de farm team. Chaque équipe de NPB possède une équipe 2, et exceptionnellement une équipe 3. Il y a aussi au sein de chaque équipe des joueurs en développement (Ikusei) qui ne font pas partie du roster normal de 70 joueurs et ne peuvent donc pas prendre part aux matchs de l’équipe à moins de se voir changer de contrat en cours de saison.

En dessous de la NPB coexistent 2 systèmes indépendants : les ligues indépendantes et les ligues industrielles.

Malgré leur statut amateur (certains diront semi-pro), les meilleures équipes des ligues industrielles sont sans doute d’un meilleur niveau que leurs homologues des ligues indépendantes. On parle là des meilleures équipes, telles Eneos, Honda, JR East, … car le niveau entre les équipes est très disparate, et il ne fait aucun doute que le niveau de la plupart des équipes des ligues industrielles est bien en dessous de celles des ligues indépendantes.

Les joueurs ne sont officiellement pas payés pour jouer au baseball (d’où leur statut d’amateur), mais pour travailler dans une entreprise au sein de laquelle ils participent à l’équipe de baseball. Mais il ne faut pas se leurrer, la plupart d’entre ne font que jouer au baseball et à peine transporter 2-3 cartons durant la saison off.

A noter qu’un français a déjà eu l’honneur d’évoluer dans ces ligues industrielles. Il s’agit d’Arnaud Fau qui a joué pour Miki House dans les années 90 et dont vous pouvez retrouver son interview sur Honus.

En parallèle de ces ligues industrielles existent des ligues professionnelles indépendantes, qui sont la Shikoku Island League Plus, la Baseball Challenge League et la Kansai Independent Baseball League. Au sein de ces ligues, les joueurs sont payés durant les 7 mois que dure la saison dans le seul but de jouer au baseball.

C’est donc pour passer des tryouts dans ces ligues indépendantes que nos 3 français sont venus se préparer au Japon. Au programme de cette préparation, des entraînements dans des collèges, des lycées et même dans les meilleures équipes de ligue industrielle, telle que JR East, équipe victorieuse cette année du tournoi inter-city, sans doute le plus important tournoi de ligue industrielle chaque année.

Vous pouvez retrouver les retours d’expérience de ces 3 joueurs sur le site de la fédération et sur celui de Savigny :
     - Frédéric Hanvi
     - Felix Brown
     - Eloi Secleppe

Leur 1er tryout a lieu dès la 1ère semaine, il s’agit d’un tryout individuel pour les Niigata Albirex (BC League). Les tryouts ne se passent pas trop mal, mais l’équipe ne parait pas super intéressée.

En 2ème semaine, un autre tryout individuel, cette fois-ci pour les Gunma Diamond Pegasus, toujours en BC League. D’après Fred, il a été un peu moins performant que lors du 1er tryout, mais l’équipe paraissait nettement plus intéréssée. Affaire à suivre…

Le weekend qui suit, c’est cette fois un tryout commun aux équipes de Shikoku Island League Plus. Au total, 41 joueurs participent à ce tryout. 2 jours plus tard sortent les résultats et nos français ne sont ni parmi les 7 joueurs directement engagés, ni parmi les 9 convoqués pour un 2ème tour.

Le weekend suivant, c’est encore un tryout commun, cette fois aux 6 équipes de la BC League, dont les Niigata Albirex et les Gunma Diamon Pegasus, équipes auxquelles les français ont déjà eu l’occasion de montrer ce dont ils étaient capables.

Le 1er test correspond à une course de 50 mètres, à un lancer de balle le plus loin possible, à des jeux de défense et à un batting libre pour les joueurs de position. Les lanceurs, eux, se contentent de la course de 50 mètres et d’un bullpen durant lequel ils lancent une vingtaine de balle sous les yeux des scouts et des radars. Au terme de ce 1er test, ils annoncent la liste des sélectionnés pour le 2ème test de l’après-midi qui consiste en une série d’affrontements entre les lanceurs et les joueurs de position.

Sur 82 joueurs (34 lanceurs et 48 joueurs de champ), seuls 34 sont sélectionnés pour le 2ème test. Et dans la liste apparaissent les noms de Frédéric Hanvi et de Felix Brown. Pour Eloi, l’aventure nippone se termine donc là, du moins pour cette fois.

Lors de ce 2ème test, contrairement au batting libre du matin, Fred se met à frapper de très bonnes frappes dont un double à la clôture, mais surtout un énorme homerun, l’un des plus gros qu’a connu le terrain. Felix n’est pas en reste et fait aussi de très bonnes frappes. Le tryout se termine là-dessus. Les résultats ne seront pas connus avant le draft du 9 décembre.


Quelques images brutes du tryout

9 décembre 2011, 15 heures, le draft de la BC League débute et est diffusé en direct en streaming sur Ustream. Dans un 1er temps, seuls les joueurs issus des préfectures des équipes peuvent être sélectionnés. Cela ne concerne donc pas les français. Dans un 2ème temps, les équipes dont les joueurs ont été draftés en NPB choisissent autant de joueurs qu’ils en ont perdus au draft NPB. Niigata choisit 3 joueurs et Gunma en choisit 2. Pas de trace des français à ce point.

Enfin, dans un 3ème temps, chaque équipe choisit un joueur à tour de rôle. Verdict : Felix est sélectionné au 10ème tour et Fred au 11ème tour, tous les 2 sélectionnés par les Gunma Diamond Pegasus. Ils devraient donc évoluer dans ce championnat la saison prochaine, voire même la saison suivante (les contrats en BC league ont une durée maximale de 2 ans).

Vous pouvez revivre le draft à cette addresse : http://www.ustream.tv/recorded/19022233. L’annonce de Felix est à 51:25, celle de Fred dans la foulée. Voici d’ailleurs les 3 minutes concernant nos 2 français avec les 2 commentateurs qui sont étonnés. Promis, on essaie de vous rajouter des sous-titres la semaine prochaine.

Soyez sûrs qu’Honus est sur la brèche pour aller voir ces 2 joueurs évoluer la saison prochaine. Rendez-vous est donné en avril pour un nouvel article…

Premier commentaire (en anglais dans le texte) de Felix Brown après son draft :

_ I came to japan expecting to have an unbelievable experience, and when i got here it was just that and more. everything in japan is different and great and that includes baseball as well.

I have been able to travel to many cities and practice with many well known and high profile teams during my stay in japan. With the help of Daisuke this was all possible, he was willing to help from the start and he gave a full effort to make sure that one of us sign with a team here in japan. unfortunately, not all of us had the chance to sign but we gave it our best effort. i am looking forward for my future in japanese professional baseball, learning as much as i can and playing with the national team in both european championship and WBC qualifiers. 
I would like to take a moment to thank God, friends, family, FFBSC, St.Martin Pony League, Daisuke, Eloi and Fred. Without you this would not be possible. thanks again.

La réaction de Fred Hanvi :

Le Vendredi 9 décembre a eu lieu la Baseball Challange League  Draft à 15h (heure locale).

J’attendais ce jour depuis le début de notre séjour car je pouvais enfin savoir si j’évoluerai dans une équipe japonaise la saison prochaine et pris ma revanche sur  les Tryout de l’an dernier.

La Draft est transmis sur internet, ce qui me permet de la suivre en direct avec Félix et Eloi.

Nous suivions la draft depuis environ 30 min et c’est la que nous avons entendu le nom de Félix, choisit pour les Gunma Pegasus. Je suis bien évidemment content pour lui.

2 min après, et bien c’est mon nom que j’entends. Je suis également choisit par les Gunma Pégasus.

Après avoir évolué en pro aux USA, je vais maintenant recommencer au Japon. Ma joie est immense !

 Je vais profiter de la saison à venir pour me perfectionner et grimper les échelons dans le babeball pro japonais.

Un grand merci à Daisuke Ikenaga pour son aide pendant notre séjour au Japon, la fédération pour son soutien, aux Club de Sénart et Montigny pour m’avoir permis de m’entrainer et à tous mes amis.

 

 

 

43 commentaires à “Deux français passent pro au Japon”

  1. Gaétan dit :

    Il jouerait ce week-end pour Sénart contre le PUC en demi finale D1.

  2. francovanslyke dit :

    Pour en revenir au sujet de l’article, Fred Hanvi serait sur le point de revenir en France et quitterait le Japon et l’équipe de la BCL (Gunma Diamond Pegasus)….

  3. florian dit :

    D’accord avec toi, Gaétan. Je ne veux pas placer à tout prix le NPB en France mais réfléchissons 2 secondes à cette focalisation en France sur la MLB et mettons en parallèle avec la pratique :
    - Combien de nouveaux adhérents dans les clubs chaque année et combien en partent ?
    - Combien de nouveaux adhérents viennent à ce sport et le quittent après 2 séances d’entraînement ?
    - Depuis 10 ans, le baseball en France a-t-il gagné en popularité ?

    C’est ça le gros problème en France. Beaucoup de clubs n’ont pas encore compris l’essentiel pour encourager et promouvoir cette discipline. Un petit jeune ou un adolescent ou un senior qui vient au baseball parce qu’il a envie de faire autre chose et qui découvre la même ambiance pourrie que celle qui existait dans son club de foot, basket, hand ou autres … il ne va certainement pas rester.
    Un petit jeune motivé parce que MALHEUREUSEMENT il n’a vu que quelques matchs de baseball MLB sur le câble, à qui on enseigne mal les techniques de base, à qui on inculque une certaine mentalité qui a cours à la MLB,… il a de grandes chances de quitter ce sport dégoûté après quelques années ou alors de devenir un véritable gros c.n sur les terrains

    Effectivement, les mentalités bien établies sont difficiles à changer mais souhaite-t-on que le baseball reste dans les abysses des sports minoritaires en France ? D’après ce que j’ai pu entendre en discutant à droite et à gauche avec des joueurs de toute la France, beaucoup en ont marre de cette mentalité « querelle de clocher et machos virils » et souhaiteraient qu’il y ait un changement, une vision du jeu moins orientée sur la compet’ et les stats individuelles (ridicules et non parlantes dans un pays où le niveau général est faible)
    Je reste persuadé qu’apporter autre chose dans un club à savoir :
    - un meilleur accueil des jeunes joueurs ou seniors débutants
    - un management et un coaching intelligent basé sur le collectif et non l’individuel
    - un esprit où l’encouragement surplombe la remontrance
    - une mentalité plus orientée sur le PLAISIR de jouer ensemble à un sport PASSION et non sur les stats et les résultats de l’équipe
    - une meilleure entente et communication entre les différentes ligues en France
    - une ouverture des meilleurs terrains en France aux licenciés d’autres clubs venus le temps d’1 week-end rencontrer, jouer et partager leur passion avec d’autres joueurs en France
    permettrait certainement de gagner en nombre d’adhérents, de visibilité dans les médias et donc de promotion dans les clubs.

    Quant à l’esprit communautaire des Japonais, je t’arrête tout de suite. Tu te trompes lourdement. C’est plus une ignorance ou une indifférence affichée en France sur le baseball japonais qui, je le rappelle, est pour l’instant le meilleur du monde, cf résultats des dernières WBC. Alors, s’il y avait plus de personnes « à l’ordre du jour » en France, crois-moi les Japonais viendraient certainement en France. C’est mon cheval de bataille et je compte bien travailler dans ce sens. Avis à ceux qui veulent me suivre.

    Enfin, quant à l’arbitrage, un refonte et/ou adaptation des règles sur le plan national avec la fédération ferait grandement du bien à tous les niveaux pour calmer ou jeter tous ceux qui pourrissent ce sport par leurs comportements. Je suis prêt à en parler avec toi en privé.

  4. Gaétan dit :

    Oui bonne initiative mais attention : la France se nourrit de TOUS les baseball du monde… enfin disons des trois grands « pôles » : Nord-américain, sud-américain et japonais.

    Cela fait plusieurs décennies que des japonais intègrent des équipes françaises. Au PUC, dès les années 70 ! Bien entendu, dans une ville comme Paris, c’est plus simple. Puis la venue du mythique Yoshio Yoshida comme manager du PUC dès 1989 puis de l’équipe de France jusqu’en 1995. Avec dans ses bagages, coachs et joueurs.

    Savigny est le dernier exemple en date.

    A côté de ça, de nombreux clubs se sont tour à tour appuyés sur des joueurs ou coachs venus des Amériques. Les cultures du jeu sont effectivement plus proches entre le nord et le sud du continent. Et dans un pays comme la France, les « latinos » sont plus prompts, même à un niveau de jeu local, à venir dans les équipes de baseball ou softball, et donc pour les plus qualifiés à prendre les rênes des équipes. Là où les américains et les japonais sont plus communautaires, restant entre eux.

    Qu’un baseball fait de puissance pure est pris le pas sur le baseball français semble donc logique surtout que médiatiquement et culturellement, c’est la MLB qui fixe les règles du jeu en France. L’accès à la NPB est plus rare. Or, la MLB c’est la réunion du baseball nord et sud américain plus un peu d’asie…

    Cela dit, ce que tu décris vient il vraiment d’une influence nord américaine du baseball ou plutôt de la culture sportive française et européenne du sport majeur en France, le football ? Parce que cet esprit « querelle de clocher et machos virils » est un élément très fort de notre pays latin. Et même sans être fan de foot, on est imprégné de la culture du sport numéro 1 d’un pays génération après génération.

    Tu peux amener tous les coachs japonais que tu veux, un état d’esprit forgé décennie après décennie ne peut s’envoler comme ça ! Et pour être arbitre départemental, le pire niveau à arbitrer, c’est le niveau départemental/régional !

  5. Florian dit :

    OK Francovanslyke. Avec grand plaisir !

  6. francovanslyke dit :

    Avec un grand plaisir ! Tout ce qui peut élever le baseball en France m’intéresse. En mp on peut continuer à discuter de ceci et de ces projets ! fseignalet@yahoo.fr

  7. Florian dit :

    D’accord avec toi Gaétan sur la mentalité. C’est effectivement très lié au mode de jeu. ça n’enlève pas moins le fait qu’elle soit assez détestable et que l’individualisme à l’américaine n’est pas forcément le meilleur exemple à suivre (Petite pique : SURTOUT quand on voit les résultats de l’équipe de France)

    Pour francovanslyke, NON le baseball que je décris n’est pas celui des années 90 mais bien celui de 2012. Les valeurs « RESPECT », « HUMILITE » et « COLLECTIF » sont toujours inconnues en grande majorité dans les clubs, quel que soit leur niveau élite ou autre. Vous ne me croyez pas ? Allez faire un petit tour sur les homepages des clubs et lisez les commentaires des matches. C’est DESTESTABLE et AFFLIGEANT. On y trouve des « petite balade de santé pour notre équipe » ou des « on les a massacrés » ou des « on leur a pas appris comment batter » ou des « ils ont rien vu passer » ou encore des « lanceurs très maladroits ». ET LE MUST, c »est qu’on retrouve le même ton bébête chez les vaincus avec des « on s’est fait laminer » ou des « passages à la batte minable ». Bref, la stupidité dans toute sa splendeur. MAIS personne ne parle de beau match, de fair play, de gestes techniques effectivement très mal acquis. Je te rejoins tout à fait sur le fait qu’en France, on apprend toujours sur le tas et ça n’améliore sûrement pas le niveau.
    Alors, OUI j’ai eu beaucoup de plaisir à jouer au Japon et ça m’a beaucoup apporté. Mais de retour en France depuis peu, je reconstate avec désolation que la mentalité n’a pas changé. Un de mes amis (français) partage également le même point de vue et va essayer de faire évoluer tout ça dans le bon sens en renforçant les contacts avec le Japon (contact déjà pris avec Daisuke Ikenaga) et en bousculant un peu les établis de les ligues régionales. Je vous tiens au courant si ça vous intéresse

  8. francovanslyke dit :

    Concernant les news sur Felix Brown ce serait en langue originale :

    フェリックス ブラウン 内野手 背番号37
    *退団理由 : 戦力外
    *退団後の処遇 : 自由契約

  9. francovanslyke dit :

    Des nouvelles de nos représentants qui ne sont pas trés bonnes. Felix Brown a été « released » la semaine dernière et son expérience de la BC league semble donc terminée.
    Il avait une moyenne au bâton de .235 en 17 at-bats. Encore peu d’at-bats mais Felix a semble t’il dû faire les frais du recrutement d’un porto-ricain infielder qui jouait jusque là aux Kobe Suns (Kansai League) d’après notre reporter honusien local.

    @Florian
    Le baseball que tu me décrits, c’est un baseball qui était souvent celui des années 90 en France et qu’on retrouve encore de nos jours à petit niveau : un sport dur, où le baseball est un sport de durs, « de contact », et à vrai dire, peu technique. La question clé est, il me semble, que pendant longtemps, et encore aujourd’hui hélas, les fondements techniques que ce soit du jeu individuel ou collectif ne sont pas enseignés.
    Pourquoi ? Parce qu’elles ne sont pas connues tout simplement. Le gars qui coache, c’est encore souvent celui qui fait ce qu’il peut, et qui ordonne à ses joueurs de surtout cogner fort : oui, mais encore faudrait il leur expliquer comment on fait…
    il y aujourd’hui trop peu de bases techniques enseignées aux débutants et beaucoup ne savent pas que le baseball c’est un sport collectif. Florian, tu as bien de la chance de pouvoir jouer dans une terre de baseball qui ne connait plus ce type de problème.
    Aprés Gaetan a raison, la culture du pays joue aussi ; en France, on est plus proche de l’esprit du jeu américain, et les gens sont avant tout fans de la MLB et de sa puissance. Le baseball MLB est plus individualiste que le baseball nippon, beaucoup plus collectif, que les français connaissent peu encore hélas.

  10. Gaétan dit :

    Oui, dans le baseball régional, ça existe ! En D1/N1, normalement, le coach cadre ses joueurs mais ça peut arriver aussi. Mais en régional, l’esprit n’est pas toujours top, même au sein d’une même équipe.

    J’ai parfois du mal à me l’expliquer. Il est vrai qu’au Japon, on se met au service du collectif. ça fait aussi partie de la culture du pays. Aux States, on est plus dans l’individualisme. C’est aussi la culture du pays. En France, je dirai qu’on est entre les deux et ça va dépendre beaucoup du coach, des joueurs, de la mentalité du club.

    Cela dit, tu peux aussi retrouver ça en baseball mais à un niveau moindre effectivement.

  11. Florian dit :

    Mea culpa pour la petite pique sur la suppression de commentaire. Celui que j’ai posté tardait à venir ….

    Pour francovanslyke, d’accord avec toi. Mais, le poids des mots ont leur importance et titrer de cette façon peut induire des erreurs de jugement chez des personnes peu connaisseuses des spécificités de la ligue japonaise. Cela dit, bonne chance à eux. Ils n’en retireront que du bien.

    Pour Gaétan, petite explication s’impose…
    J’ai connu le baseball en France et j’en ai été dégoûté jusqu’à ce que je parte vivre au Japon où je l’ai redécouvert avec toute une philosophie et une réflexion qui manque considérablement en France.
    Quelques exemples affligeants vus et vécus dans notre chère patrie :
    * le c.n qui refuse systématiquement de faire le bunt pour faire avancer son petit copain en 2ème. Et oui, le c.n ne connait pas le jeu collectif et veut briller « individuellement » avec SA frappe.
    * le c.n qui se la joue au pitch et qui ne s’excuse pas quand il fait une dead ball
    * le coach c.n qui incendie le joueur qui a fait une erreur défensive à son retour au dugout.
    * le catcher c.n qui s’amuse à dénigrer le batteur dans sa boîte avec des « Vas-y Patrick, il a l’air nerveux ce batteur » ou « Joue à l’économie, on va le SO en 2-3 mouvements » ou « Il a l’air nul, fais-toi plaisir »
    * le c.n qui ne joue pas la balle mais le joueur en slidant jambes bien levées pour faire bien mal aux joueurs en infield
    * le c.n qui bourre sur les jeunes joueurs inexpérimentés quand ils sont sur sa ligne de course
    * le c.n qui frite bien les jeunes joueurs en leur lançant des balles bien vicieuses au niveau de la tête ou des genoux
    * At last but not least, des coéquipiers totalement indifférents de ce que font les copains à la batte ou pire encore en se foutant de leur gueule quand il y a un SO.

    Je pourrai continuer comme ça très longtemps et c’est exactement ça qui m’a dégoûté du baseball en France. Combien de nouveaux adhérents restent et pourront rester dans les clubs s’il y a un tel manque d’esprit collectif, d’éducation et d’enseignement des bases ?
    Le Japon, au contraire, m’a apporté cet esprit d’équipe où les erreurs individuelles sont fondues dans le collectif et où chacun s’encourage les uns les autres.
    La France est bien loin de ça et si les clubs continuent d’agir ainsi, le baseball restera dans la nébuleuse néante des sports inconnus.

  12. LaHuppe dit :

    @ Forian > Euh… alors je ne sais pas de quel commentaire tu parles, perso je n’ai pas souvenir d’en avoir jamais supprimé, excepté des commentaires façon spam et faux documents en tout genre… Une erreur de manipulation peut-être au moment d’un filtrage…

  13. Gaétan dit :

    Oups… j’étais même sur la feuille de match du Pessac-PUC… bon pour faire le nombre… mais je trouve l’état d’esprit général plutôt pas mal. Y’a bien des individualités énervantes mais globalement, je trouve les matchs plus apaisés qu’en régionale IDF (baseball voir softball parfois). Même si c’est du haut niveau, les joueurs que j’ai rencontré savent que c’est du baseball en France et donc relativise pas mal !

    En revanche, tu as des recrues étrangères qui elles parfois, pas toutes, se prennent la tête… la grosse… ça arrive !

  14. Gaétan dit :

    Florian, tu parles de quel baseball français ? Dernière manche Pessac-PUC, Paris produit deux points avec deux sac fly ! Pour suivre les stats de la D1, d’autres équipes ont utilisé ce moyen pour rentrer des points. ça fait partie du B.A-BA du baseball et c’est tout aussi utilisé à NPB qu’en MLB ou D1 !!! Idem pour le bunt ! Après oui, ça squeeze peut être plus au Japon et c’est plus bourrin aux States mais ça n’empêche pas de voir du small baseball en MLB et du HR a tour de bras en NPB.

    Je ne sais pas si tu as vécu une expérience traumatisante en D1. Perso, je suis mon club depuis deux ans en étant dans le dugout… j’ét

  15. francovanslyke dit :

    Florian, il ne faut pas généraliser ! Les joueurs français qui ont une expérience de l’étranger constatent bien qu’il faut rester humble, vu les différences d’écart de jeu et de niveau. Si tu as bien lu l’article, tu constates toi même qu’ils ne sont pas encore au top level du niveau du baseball japonais. Mais c’est une étape importante atteinte par des joueurs français, que seul Arnaud Fau avait approché à ce jour en signant dans les ligues industrielles.
    Et jouer dans les ligue indépendantes, c’est être pro, puisque tu es payé pour y jouer.

  16. Florian dit :

    C’est pas beau de supprimer un commentaire qui disait pourtant de grandes parts de vérité sur la baseball français. Dommage à vous. 1 blog, c’est fait aussi pour l’ouverture

  17. Florian dit :

    Mouais … Attention, replaçons la nouvelle dans son vrai contexte. Dire que 2 Français passent pro alors qu’ils joueront dans des leagues 1) peu connues et reconnues au Japon et 2)avec 0,000004% de chances d’être drafté dans la pro league, ça remet tout de suite les choses en place. Maintenant, il est vrai que c’est une bonne chose que des Français puissent aller s’expérimenter au pays du vrai baseball… Vous savez celui où la sportivité, la technicité, la stratégie et le jeu collectif sont de rigueur … loin de celui de l’oncle Sam qui sert malheureusement toujours de référence en France, d’où les pauvres résultats de l’équipe de France.
    Et oui, il est temps que les équipes de baseball en France (y compris les élites) apprennent la signification du « sacrifice fly », du « bunt », du « squeeze » et des « donmai » plutôt que de jouer comme des brutes à la batte, sans réflexion de jeu et en charriant ses propres coéquipiers …
    Donc, bonne chance à nos 2 amis français qui vont certainement apprendre là bas la signification de rester humble.

  18. Achraf dit :

    Fish !!!j’ai pas eu mon Bisous Sniff !!!!

  19. francovanslyke dit :

    Voilà la news a été repris par MisterBaseball http://www.mister-baseball.com/frederic-hanvi-felix-brown-selected-draft-japanese-independent-league/
    par france baseball
    http://www.france-baseball.com/
    et enfin par la fédération française !
    http://www.ffbsc.org/edit.asp?typ=1&id=2422

  20. francovanslyke dit :

    Félicitations pour ta rapidité Beru ! Et ton travail sur les sous titres de la video, c’est une véritable travail de professionnel ! merci !!!

  21. Charbo dit :

    Excellent, merci bonus pour les explications fournies, et vous restez donc sur la brèche pour nous informer? Classe!

  22. laHuppe dit :

    Super boulot Beru Sama ! Nickel chrome !

  23. Beru dit :

    Et voilà, la version avec sous-titres est sortie (mise à jour dans l’article) :
    http://www.youtube.com/watch?v=BiZTDSWUc40

    Bon, il est maintenant 7 heures du mat’, si vous le permettez, je vais essayer de prendre quelques heures de sommeil…

  24. Fishiguchi dit :

    @Yann : écris un livre plutôt ! Peut-être qu’il y aura un film comme ça. Et dans 10 ans, on en fera la chronique sur Honus.

    @Beru : hâte de lire les sous-titres !

    @Public aimé : voici le lien du site internet des Diamond Pegasus : http://d-pegasus.com/index.html

  25. yann dit :

    Honus très réactif sur cette affaire bravo les gars ! En tant que pseudo historien je réagirais dans dix ans ! héhé

  26. Beru dit :

    Effectivement, ils disent qu’il a frappé un homerun durant les tryouts. Ils font aussi allusion a Eloi en disant que malheureusement, le lanceur n’avait pas pu être pris.

  27. Fishiguchi dit :

    Ils évoquent le Monster HR de Fred ? J’ai cru comprendre qu’ils parlaient d’un HR…

  28. Beru dit :

    J’ai rajouté en fin d’article la vidéo des 3 minutes concernant nos 2 français avec les 2 commentateurs qui sont tout étonnés. (sous-titres dispos la semaine prochaine au plus tard)

  29. laHuppe dit :

    Oui c’est ce Monsieur, je suis en train de rédiger un petit truc pour vous présenter le personnage

  30. cyril wallabies dit :

    Animal c’est le grand barbu coiffé comme un hippie et qui fait le guignal dans Takeshi castle sur menu W9 ?

  31. francovanslyke dit :

    Je vais prendre mon billet pour le Japon alors…

  32. Beru dit :

    Quelques informations sur le déroulement d’une saison en BC League.

    La saison régulière débute début avril et se termine fin septembre avec en gros des matchs tous les samedis, tous les dimanches et tous les jours fériés.

    Le championnat est divisé en 2 poules et 2 demi-saisons de 36 matchs chacune (chaque équipe rencontre 9 fois celles de leur poule et 6 fois celles de l’autre poule).

    A la fin de la saison régulière, il y a des playoffs entre les vainqueurs de chaque demi-saison dans chaque poule (si une équipe a remporté les 2 demi-saisons, ils rencontrent l’équipe ayant le plus grand pourcentage de victoire sur l’ensemble des 2 demi-saisons).

    Les vainqueurs de chaque poule se rencontrent alors pour le titre de champion de la BC league.

    Le champion de la BC league est alors opposé au vainqueur de la Shikoku Island League Plus pour désigner le champion des ligues indépendantes.

    Ces phases de playoffs ont lieu durant le mois d’octobre.

  33. Beru dit :

    et pour Eloie est-ce que nous en savons plus???

    Et bien, pour cette année, l’aventure japonaise s’arrête là. Mais, d’après un message de son profil FB, il parait bien motivé pour venir retenter sa chance la saison prochaine. Et on lui souhaite de réussir !

  34. laHuppe dit :

    Animal qui va faire l’objet d’un portrait dans honus.fr sous peu ! L’écriture est en cours.

  35. Beru dit :

    Sinon, après ces éventuelles 2 années, c’est quoi les perspectives pour eux?

    Et bien, au mieux, ils peuvent se faire drafter par une équipe NPB, mais ça serait vraiment exceptionnel. Cette année 5 joueurs de cette ligue (dont 2 de Gunma) ont eu la chance d’être draftés.

    Sinon, je ne sais pas trop, ils seront sans doute trop vieux pour retenter une autre ligue indépendante. Peut être dans une équipe de ligue industrielle.

    Ils peuvent aussi devenir présentateurs TV !!! (les spécialistes l’auront compris, je fais référence à Animal, un ancien lanceur de NPB qui a ensuite fait une reconversion à la TV japonaise)

  36. Fishiguchi dit :

    C’est fantastique !!!

  37. LaHuppe dit :

    Sur la vidéo du draft les moments importants sont pour Félix Brown vers les 51″ et pour Fred Hanvi vers les 52″ (en suivant) Les commentateurs en sont presque sans voix…

  38. LaHuppe dit :

    Le site de leur future équipe : http://d-pegasus.com/

  39. laHuppe dit :

    Oui Bravo aux 2 joueurs ! A noté que Félix Brown a été sélectionné comme infielder et Fred hanvi en tant qu’outfielder.
    Cf. Lien = http://d-pegasus.com/news/547/111209%8Ew%96%BC%91I%8E%E8.pdf

  40. francovanslyke dit :

    Sacré news : je suis trés content pour Fred ! Et félicitations à notre reporter nippon, Beru, toujours sur la brèche !

  41. Popy dit :

    superbe nouvelle pour tout les deux… patience et détermination cela finit par payer…. et pour Eloie est-ce que nous en savons plus???

  42. Mike - #18 Web's dit :

    Eh bien félicitations à eux. On est bien content de voir que nos joueurs s’exportent à l’etranger et dans les championnats les plus huppés.

    Sinon, après ces éventuelles 2 années, c’est quoi les perspectives pour eux?