FY&SB : 10 mai 2010 – Spécial Pacific League

Salut les keupons ! Enfin, votre bar sordide mais néanmoins préféré ré-ouvre ses portes… Et oui, il était temps me direz-vous car la saison NPB a déjà repris et depuis longtemps ! Et justement, je me décide donc à lancer the grand débat autour d’un petit Picon-Bière accompagné de quelques olives : qui va cartonner en Ligue Pacifique cette année ? La saison étant entamée depuis plus d’un mois, nous n’allons pas nous lancer dans le petit jeu des prédictions mais plutôt dans celui de la présentation des forces en présence… En tout cas, ça me fait plaisir de vous voir aussi nombreux pour la réouverture… Pardon ? Oui… de te voir…

 

Saitama Seibu Lions (saison 2009 : 70W-70L-4T 4èmes)
Bon déjà, ceux qui, pour le fun, ont relu les prédictions de l’an dernier me dévisagent avec un œil narquois… Je me suis planté ! OK ! Mais bon j’avais une excuse ! Je suis de mauvaise foi… Voilà ! Donc forcément quand je prédis un truc, faut pas me faire une totale confiance non plus ! L’an dernier, j’avais dit "les Lions, ce sont les plus beaux, les plus forts"… OK, on les a pas vus de la saison… My bad ! Faut quand même pas oublier que la dernière fois que les Lions ont fini hors du Top 3, ils sont revenus en remportant les Japan Series l’année d’après… Bref… C’est année, parole de Fish, qui c’est qui va gagner ? Les Lions ! Voilà !

Les Lions ont dans leur line-up Takeya Nakamura (3B), qui culmine à 94 home runs sur l’ensemble des deux dernières saisons (pour rappel, le record du Japon sur une saison est de 55). Les autres pièces maîtresses de Seibu, ce sont leur short-stop Hiroyuki Nakajima (.309, 21 HR et 92 RBI en 2009) et G.G. Satoh (OF/1B .291, 25 HR, 83 RBI). L’équipe aura également besoin des services de Takumi Kuriyama (OF .267, 12 HR, 57 RBI) voire de Yoshihito Ishii (2B) et Taketoshi Gotoh (OF).

Le leadoff, Yasuyuki Kataoka (2B), qui domine le baseball Japonais avec 51 bases volées, avait un average pas trop dégueu l’an dernier avec .260 pour un on-base percentage de .309. A priori, ça ne devrait pas être inutile pour donner un peu plus de poids à ce line-up bien péchu…

La  rotation n’est pas en reste avec un ace courroné du Sawamura Award, Hideaki Wakui (16W-6L, 2,30 d’ERA) mais aussi Takayuki Kishi (13W-5L, 3,26 d’ERA). Derrière viennent Kazuyuki Hoashi et Kazuhisa Ishii, des gauchers tout deux capables de produire de bons starts. Certes, Ishii est plus proche de la fin mais il en a encore dans le coffre… Un autre “vieux” qu’il ne faudra pas oublier, Fumiya Nishiguchi, qui devrait lui aussi poser des soucis aux batteurs adverses…

Si vous devez vous souvenir d’un seul nom, ce sera Yusei Kikuchi, le prospect le plus médiatisé de cette inter-saison. Certes, il est pour l’instant en équipe réserve mais c’est le Rookie qui a créé le plus de buzz chez les Lions depuis Daisuke Matsuzaka. Ce petit lanceur gaucher a encore tout à prouver et aura une belle pression à gérer mais il pourra s’inspirer de sacrés modèles tels Wakui, Kishi ou le "jeune" retraité Kimiyasu Kudoh qui, même s’il est officiellement pitching coach, pourrait entrer sur la butte en relève… En tout cas, il s’entraîne comme si c’était le cas…

 

Hokkaido Nippon-Ham Fighters (saison 2009 : 82W-60L-2T 1ers)
On va espèrer que la blessure de l’an dernier de Yu Darvish n’est qu’un lointain souvenir…

Darvish est juste le meilleur lanceur du Japon à mon humble avis, un artiste du monticule et voir ses matches devrait être remboursé par la Sécurité Sociale… On veut Yu sur la butte, point ! L’an passé, sa fiche était de 15W-5L pour un ERA de 1,73 ERA le tout couronné par une apparition héroïque dans le Game 2 des Japan Series alors qu’il était encore blessé.

Par contre, un des gros soucis à Hokkaido, c’est le Power… L’équipe en a d’ailleurs encore perdu puisque l’un de leurs sluggers, Termel Sledge, a signé aux Yokohama BayStars cet hiver. Il est donc plus que temps que Sho Nakata (3B/OF) se bouge un peu et vienne seconder le vétéran Atsunori Inaba (OF) qui semble le seul à avoir un score honnête au développé-couché chez les Fighters. Par contre, ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas de muscles que les Fighters ne sont pas dangereux… En effet, ils sont passés maîtres dans l’art de la small ball, la Japanese Way of Playing. Yoshio Itoi (OF .306 pour 15 HR et 58 RBI) pourrait être un bon leadoff suivi, par exemple, de Shinji Takahashi (1B/C .309, 8 HR, 75 RBI), Makoto Kaneko (3B/SS .304, 14 HR, 66 RBI) et Eiichi Koyano (OF .296, 11 HR, 82 RBI) : ça frappe pas fort mais ça frappe constant ! Pas vraiment de trou dans ce line-up homogène qui doit poser pas mal de soucis aux batteries adverses…

Darvish est l’incontestable leader du pitching staff mais il n’est pas pour autant condamné au one man show. Masaru Takeda prend le second spot de la rotation après avoir gagné 10 games l’an dernier. Les Nippon-Ham disposent également du lefty Tomoya Yagi (9W-3L, 2,88) de Keisaku Itokazu et de Kazuhito Tadano, le lanceur d’Eephus

 

Tohoku Rakuten Golden Eagles (saison 2009 : 77W-66L-1T 2nds)
Une des équipes les plus paradoxales du baseball Nippon… Je vous l’ai déjà dit, je suis de mauvaise foi… Si Yu Darvish est le meilleur lanceur Japonais alors les Eagles, eux, disposent des deux meilleurs premiers spots de tous les pitching staffs Japonais avec Masahiro Tanaka et l’ace,  Hisashi Iwakuma, qui fut le stater victorieux de la dernière finale de la WBC…

Ce duo pourrait même muer en triple menace si Satoshi Nagai pouvait à peine améliorer ses stats de la campagne 2009 (13W-7L pour 3,42 d’ERA ce qui est déjà vraiment bon). Mais passés ces 3 là, ben… Y a plus grand monde et c’est assez embêtant sur l’ensemble d’une saison… On va donc espérer que Kohei Hasebe monte lui aussi d’un cran dans ses performances.

Côté baton, c’est le bon vieux Takeshi Yamasaki (DH/1B, 39 HR, 107 RBI) qui mène la danse… On peut parier qu’il aura encore du peps malgré son âge tellement il est régulier ces dernières saisons… On pourrait le considérer comme le Tomoaki Kanemoto de la Ligue Pacifique à la fois pour les performances et le respect qu’il peut inspirer…. Il sera néanmoins secondé par l’ancienne Carpe d’Hiroshima, Andy Phillips (OF).

Teppei Tsuchiya (OF), lui, est une veritable pépite, un fappeur fantastique dont le swing est l’un des plus posés et les plus classes du Japon… A montrer dans les écoles de baseball ! L’an passé, il fut le meilleur frappeur de la Ligue avec un average de .327. Il est, pour couronner le tout, encore plus dangereux avec des coureurs sur bases… On n’oubliera pas non plus Fernando Seguignol (1B), Daisuke Kusano (OF) et le SS/2B de poche, Naoto Watanabe, pour garnir ce petit line-up ma foi bien alléchant…

A surveiller donc, Kohei Hasebe puisque ce lanceur de 24 ans pourrait tenir la saison des Eagles dans son gant… S’il est performant, nul doûte qu’il faudra compter sur son équipe pour la course aux play-off…

 

Osaka Orix Buffaloes (saison 2009 : 56W-82L-2T 6èmes)
Bon alors, je vous avouerais tout de suite que sans leur début de saison tonitruant, je les aurais pronostiqué plus bas que 4èmes… Les Buffaloes, c’est pas vraiment l’équipe la plus sexy de la Pacific League mais elle est composée de très bons jeunes qui un jour ou l’autre finiront bien par éclore alors pourquoi pas commencer cette année ?

Tuffy Rhodes est finalement parti… Le rôle de la brute sera donc détenu cette année par Alex Cabrera (1B/DH) qui connait bien cela, ça fait maintenant un bail qu’on le croise en NPB… L’an passé, il a frappé pour .314, 13 HR 39 RBI du fait d’une saison d’à peine 65 matches, blessures obligent. Greg LaRocca (3B) aura également son bagage et ses muscles à faire valoir. Tomotaka Sakaguchi (OF .317, 5HR, 50 RBI, 16 bases volées) devrait être la star d’Osaka, il s’est constamment amélioré lors des 3 dernières saisons. On oubliera pas Shogo Akada, le petit champ extérieur tradé dans les larmes par Seibu et surtout, le multi capé MLB, So Taguchi (OF) de retour au Japon,  qui pourrait occuper le spot de leadoff…

Le pitching staff fut le pire du baseball Japonais l’an dernier (le premier qui dit que c’est parce qu’Hideo Nomo les a encadré lors de l’inter-saison 2008-2009, je le vire du bar à coups de Docs dans le derche… Et celui qui enchaîne derrière en disant qu’entre 2009 et 2010, Nomo était chez les Carp d’Hiroshima et que ceux-ci sont pour l’instant dernier de la Ligue Centrale, c’est bien simple, je lui fous Interpol aux fesses !).  Chihiro Kaneko devrait finalement être l’ace secondé par le nouveau venu Hiroshi Kisanuki. Satoshi Komatsu est capable de produire une grosse saison s’il met un peu de constance dans ses performances. Shogo Yamamoto a lui aussi son rôle à jouer.

A surveiller : Arrivé comme free agent cet hiver, Aarom Baldiris (3B) était abandonné en farm team des Hanshin Tigers l’an passé malgré ses très bonnes stats. Pas fou, Okada-kantoku va tenter de le relancer…

 

Chiba Lotte Marines (saison 2009 : 62W-77L-5T 5èmes)
Les Marines ont estimé que leur point faible était le power aussi ont ils recruté le slugger Sud Coréen Kim Tae-Kyun (1B). Kim est ce qu’on peut appeler une bête : il affiche des stats en carrière impressionnantes avec .310 pour 188 HR et 701 RBI en 9 saisons avec son ex-équipe des Hanwha Eagles. L’an dernier, il était à .330, 19 HR et 62 RBI. Si Kim tape dans ces chiffres pour sa première saison au Japon, il devrait être un atout très appréciable à une équipe qui possédait 4 joueurs (Shoitsu Ohmatsu OF, Saburo Ohmura OF, Tadahito Iguchi 2B et Toshiaki Imae 3B) au-dessus des 60 RBI la saison passée.

Le catcher Tomoya Satozaki est lui aussi capable de belles perfs. Il faudra cependant qu’il esquive les blessures car sa fidèle doublure, Tasuku Hashimoto, joue maintenant pour les Yokohama BayStars.

Mais le vrai soucis à Chiba, c’est le pitching… Hiroyuki Kobayashi est dans le slump depuis deux ans et Naoyuki Shimizu est lui aussi parti du côté de Yokohama, laissant Shunsuke "Sub" Watanabe et le gaucher Yoshihisa Naruse un peu esseulés dans la rotation. Naruse a été très honnête en 2009 avec une fiche de 11W-5L et un ERA de 3,28 ERA mais pour Watanabe, c’était plus compliqué : 3W-13L et 4,05 d’ERA. Il va falloir faire beaucoup mieux…

Les Marines ont bien quelques jeunes prometteurs dont Yuki Karakawa et Yuta Ohmine, mais est-ce que ce sera suffisant ? Le vétéran Shingo Ono est aussi capable de distribuer de bons starts sans être non plus d’une fiabilité absolue. De toutes façons, Ohmine est considéré par beaucoup comme un futur grand du pitching Nippon alors surveillez-le de près…

Côté relève, par contre, il y a de gros gros manques : Brian Sikorski est parti vers Seibu et il ne reste donc (en vraiment potable) que Yasuhiko Yabuta (qui a un peu râté son passage à Kansas City) et Tadahiro Ogino
 

Fukuoka Softbank Hawks (saison 2009 : 74W-65L-5T 3èmes)
Le Fish est de mauvaise foi et il ne s’en cache pas… L’an passé, je les voyais derniers au grand damn de La Huppe et ils furent troisièmes… Je n’en démords pas… Je les vois encore derniers en 2010… Trop de vieux (même si je les adore) dans cette équipe et donc trop de blessés potentiels…

Le super-slugger Nobuhiko Matsunaka (1B/OF/DH) est sur la fin mais ce fabuleux frappeur à la bouille arrondie sait encore faire le job et plutôt pas mal… Tant qu’il est en bonne shape… L’an passé, il a tapé pour .279 et 23 HR produisant 80 RBI. Mais Matsunaka revient d’une opération du genou et de l’épaule et il n’a frappé que pour .111 sans le moindre HR ni RBI en 7 games de pré-saison.

Du coup, la pression est reportée sur Hiroki Kokubo (3B), 38 ans, le seul Hawk a être apparu dans l’intégralité des 144 matches de saison régulière l’an dernier, frappant .266 pour 18 HR et  81 RBI. Le catcher Hidenori Tanoue a également été solide (26 HR et 80 RBI en 2009) malgré un average un peu mollasson de .251 et surtout une grosse tendance aux strike outs (122)… On a connu plus sûr…

Jose Ortiz, Yuya Hasegawa et Hitoshi Tamura ne sont pas à enterrer trop vite mais si le genou de Matsunaka se réveille, ça peut vraiment être compliqué en 2010 pour les Hawks… En haut du line-up, il leur faudra deux énormes Yuichi Honda (2B) et Munenori Kawasaki (SS) dont les stats furent quelque peu en demi-teinte l’an passé.

Côté pitching, le rôle de l’ace revient à Toshiya Sugiuchi (15W-5L 2,36 d’ERA) et… Ben… Derrière, c’est le flou artistique ! Dennis Houlton (11W-8L 2,89) fut le seul autre lanceur à sortir un peu du lot… Tsuyoshi Wada, si lui aussi ne se blesse pas, apportera un gras gaucher de grande qualité à cette rotation moribonde… Pour la relève, on est quand même pas à Chiba car le Setup Tadashi Settsu (34 Holds) et le closer Takahiro Mahara (29 Saves) ferment sacrément bien la boutique quand il s’agit de tenir une victoire… Mais bon, si ton starter se fait cartonner, ça ne sert à rien d’avoir un bon closer…

Je vous laisse méditer là-dessus en attendant la prochaine ouverture du Fish Yakyu & Sake Bar où nous parlerons de Ligue Centrale…