L’interview de Fred Hanvi

Honus ne lâche rien et malgré le fait que je n’ai pu le rencontrer lors de ma visite au Japon, Fred nous a accordé ce petit interview en toute exclusivité au retour de la coupe d’Europe et en direct du Japon. Vive le net et Vive Fred Hanvi  ! 

Photo @JunHattori

Honus : Fred, tu joue désormais pour l’équipe des Fightings Dogs de Kochi (Ligue indépendante ) ? Dans quelles circonstances tu t’es engagé avec eux et comment ça s’est passé ?

Fred :    J’ai participé en novembre dernier (novembre 2013 NDLR) à la Shikoku Island winter league qui sert aussi de tests de sélection pour les joueurs désirant intégrer une équipe du championnat. C’était mon cas.
Les représentants des différentes équipes ont eus une dizaine de jours pour nous évaluer, à la suite desquelles s’est déroulée une draft et j’ai été choisi par les Fightings dogs. Au totale, 8 joueurs ont été sélectionnés. Chaque joueur a dû ensuite négocier son contrat.

 Comment fonctionne cette ligue vu que vous êtes seulement 4 équipes en tout ?

Fred :  -    En vérité, il y a 5 équipes mais seulement 4 peuvent participer aux phases finales. La 5eme équipe, c’est l’équipe réserve des Softbank Hawks.
La saison se découpe en 2 moitiés de 40 matchs. Une équipe joue 12 matchs contre chacune des autres équipes, plus 4 contre l’équipe réserve des Softbank hawks. Le gagnant de chaque moitié joue en finale à la fin de la saison.

Quel est le niveau de jeu de cette ligue indépendante ? Quelles sont les différences comparées au niveau Rookie league (MLB) que tu as connu ?
Fred :  -    Le niveau est à peu près le même qu’une équipe réserve NPB, qui est composé essentiellement de jeunes joueurs. Il y a un bon nombre d’anciens joueurs NPB et d’étrangers dans la ligue. Cela renforce le niveau.
L’expérience  des joueurs fait la différence. Certains joueurs ont déjà 10 ans de carrière derrière eux donc ils connaissent déjà comment agir en tant que professionnel.

Comment cela se passe au niveau rémunération ?
Fred :  -    Chaque joueur peut négocier son contrat. Généralement, plus on a d’expérience, mieux on sera rémunéré.

Photo @JunHattori

Tu frappes souvent 3 dans le line up et tu es co-leader en nombre de HR dans cette ligue. As-tu senti un déclic ou plutôt le fruit d’une longue progression ?

Fred :     J’ai frappé 3 les ¾ de la saison. A la fin, je frappais soit 5 ou 6. Ma production était moins bonne donc je suis descendu dans le line-up.
C’est plutôt le fruit d’une longue progression. Je commence enfin à comprendre ce qu’il faut faire pour être un bon frappeur à un niveau professionnel

Quels sont les secteurs du jeu dans lesquels tu sens que tu dois t’améliorer ?



Fred :  -    La frappe, bien sûr. C’est mon point fort. Il faut donc que je sois au Top en tant que frappeur. C’est ma seul chance d’intégrer un jour une organisation NPB. Frapper !!!

Photo @JunHattori


Quelle est ta journée type ?

Fred :  -    Les journées d’entrainement sont longues. Voici le planning :
8 :50- team meeting
9 :00- échauffement
9 :45- « catch ball » (lancer)
10 :05- infield/outfield, défense d’équipe, entrainement par position
11 :30-installation du batting
11 :40-pause déjeuner
12 :30-Batting
14 :45-Fin du batting, désinstallation du matériel, arrangement du terrain
15 :00-Préparation physique, étirements
15 :50- team meeting
16 :15- Entrainement individuel aux choix des joueurs
17 :30- fin de l’entrainement

Les jours de matchs (match à 18 :00) :
13:30-meeting
13:40-échauffement
14:30-batting
15:45-batting équipe adverse
16:45-infield/outfield équipe adverse
17:00-infield/outfield
18:00-PLAY BALL !!

 Pour les matchs à 13h00, le planning est le même mais on commence à 8h30.

Comment les entrainements se déroulent au niveau de la communication ? Tu as progressé en Japonais avec tes coéquipiers ?

Fred :      Un des joueurs dominicain de l’équipe était auparavant avec Hiroshima donc il parle et comprend assez bien le japonais. Il nous servait de traducteur.
Et quand il n’était pas la, les joueurs japonais essayaient de traduire pour nous.
Je comprends beaucoup mieux le japonais maintenant mais j’ai toujours des difficultés à le parler.
Nous avons aussi reçu quelque cours pendant l’année mais essentiellement sur ce que l’on peut utiliser sur un terrain de baseball.

As-tu encore des contacts avec les Twins du Minnesota ?


Fred :      Plus aucun contact. Il m’arrive parfois de discuter avec le scout qui m’a signé mais à part ça, rien.

Sauf erreur de ma part, vous jouez des matchs dans cette ligue avec l’équipe 3 des Softbanks Hawks : est ce le moyen d’être repéré et engagé par une équipe de NPB selon toi ?

Fred :  -    Oui, c’en est un mais pas seulement. Sur la saison,  on joue seulement 8 fois contre eux donc ça ne représente pas grand-chose.   Il y a des scouts NPB à presque tous nos matchs donc le mieux est de bien jouer toute la saison.

Comment aujourd’hui tu te sens dans cette expérience du baseball japonais ?

Fred :  -    La saison est maintenant finie. Je pense avoir été très correcte. Je suis dans le top 3 de presque toutes les catégories offensives de mon équipe cette saison. J’espère continuer l’aventure l’année prochaine.

 

Fred Hanvi à la une de la rubrique Baseball Indépendant dans "Sha Weekly", l’hebdomadaire du baseball pour ses back to back Homes Runs 

(20 aout 2014) 

Tu as dû quitter Kochi pour jouer avec l’équipe de France le championnat d’Europe : l’organisation de Kochi a été compréhensive ?
Fred :  -    Au début non. Ils ne voulaient absolument pas me laisser partir. Mais je leur ai expliqué que jouer pour la France était très important pour moi donc ils m’ont finalement donné leur accord.

Tes sensations sur cette coupe d’Europe 214 ou les bleus ont été la surprise ?
Fred :  -    Pas la surprise. Avec les résultats obtenus pendant le Yoshida challenge, la France était très attendue au CE. On a fait un bon résultat en retournant dans le top 6 mais on aurait pu faire mieux. On a laissé la 3éme place nous échapper contre l’Espagne. Si la France avait fini sur le podium, on aurait alors été la surprise.

Merci Fred pour ta gentillesse et Honus te souhaite bon vent pour la suite !

 

 

3 commentaires à “L’interview de Fred Hanvi”

  1. charbo dit :

    merci pour cette interview, je trouve super important de suivre nos expats qui vivent une belle aventure… Un peu seul au monde!! Let’s go fred!!

  2. Gaétan dit :

    Super cette interview. C’est toujours très plaisant de prendre de nouvelles de nos joueurs à l’étranger et de découvrir des championnats. D’ailleurs, ça me tente de faire une série « les français à l’étranger » comme le fait So Foot par exemple. Ce sont en général, les meilleures interviews du site et les meilleures histoires.

  3. Fishiguchi dit :

    Frédo ! Un grand merci pour nous avoir accordé cet interview !
    A Honus, on suit tous ton parcours avec attention et on te souhaite le meilleur !!!

Laisser un commentaire