A la recherche de Fred Hanvi

 

Cet été, j’étais en vacances au Japon. Et je me suis dit qu’il serait bien d’aller voir notre Fred Hanvi jouer dans sa nouvelle équipe ! Et oui, après l’expérience un peu écourtée de Gunma Diamond Pegasus au sein de la BCL il y deux ans, Fred a signé dans un nouveau club : les Fightings Dogs de Kochi au sein d’une autre ligue indépendante, la Shikoku Island League.Fred jouait donc ce 19 août 2014 à l’extérieur, sur un stade prés de Takamatsu. Les Fightings Dogs jouaient donc les Kagawa Guyners au Rexxam Stadium……Je me suis dit que ce serait la bonne occasion… Je partais donc de Tokyo avec mon Pass JR , direction Osaka, pour aller dormir vers Okayama. En effet, dormir sur l’île de Shikoku reste assez compliqué quand on a pas de voiture et quand on dépend des trains.

Arrivée à Takamatsu, Beru m’avait heureusement trouvé la feuille des horaires des bus locaux qui se rendent au stade. J’avais les infos suivantes :

"Possibilité d’y aller en prenant le bus a la gare de Takamatsu-eki.

Takamatsu-eki (高松駅) -> Kosaka Sogo Undo Koen Mae (小坂総合運動公園前)

C’est le bus de la compagnie "Kotoden Bus (ことでんバス) vers Yuzuriha (弓弦羽) Il se prend a la gare de Takamatsu, au point de montée numéro 2 : http://www.kotoden.co.jp/publichtm/bus/busstp/taka2/taka02.html

Les horaires de demain : Depart -> Arrivee 15h45 -> 16h14 16h15 -> 16h52 16h40 -> 17h17 17h45 -> 18h18 18h15 -> 18h52 18h45 -> 19h14 19h30 -> 20h04

Pour le retour, ca va être plus complique puisque le dernier bus part en théorie a 20h18 pour arriver a 20h49…"

Puis, tel Mission Impossible, la k7 s’est arrêtée, et il y a eu de la fumée…. bon, rappelons nous des infos capitales….

Hélas, tous les bus ne se rendaient pas à ce stade, s’arrêtant même bien avant. Apprenant par l’office du tourisme qu’il y avait quand même plus de 6km entre le dernier arrêt et le stade, je me suis dit "mais comment faire" puis "au diable l’avarice" et finalement "ou on peut prendre un taxi ?". Ne parlant pas un mot de japonais, cela risquait d’être un peu galère mais bon je n’avais plus vraiment le choix si je voulais arriver au stade….

Un vieux monsieur Cab driver me regarde avec un air bizarre quand je lui ai dit "Rexxam Stadium", "baseball", "Yakyu"…. il me regarde interloqué et fait un swing avec les mains ! Et oui, papy, c’est ça !!! Bon il semble comprendre la destination et m’annonce 3000 yens la balade. On est quand même à 30 minutes de la gare JR… allez c’est parti papy.

Le chauffeur se perd dans les dédales de l’île mais après s’être excusé mille fois retrouve son chemin. Enfin, on y est, un  stade en pleine campagne japonaise, entre la montagne et la mer… juste magnifique.

Je reconnais le bus de l’équipe de Fred dans l’immense parking du stade.

L’équipe "locale" est bien les Gunyers, et les logos ne trompent pas : nous sommes bien chez eux.

Le stade est visiblement ancien, et doit dater des années 60. Mais grande surprise, Il n’y a pas grand monde niveau public et l’affluence est trés modérée. Le match est à 18h00. On se retrouve face à la buvette et à la caisse du stade : la place est à 1000 yens et me voilà avec une serviette Dragonball offerte par le personnel du stade… (me voilà ravi)….. trés peu de merchandising de disponible et je marche vers les gradins. La bière et le sandwich, on verra plus tard….avec toutes ces péripéties, adieu le batting practice, direction le début du game au plus vite.

Le terrain est trés beau et les installations de grande qualité !

Me voilà dans une ambiance bien champêtre, finalement assez confidentielle, bien loin de la furie des supporters du Koshien, bien loin des stades des professionnels de la NPB, nous voilà donc en ligue indépendante. 200 personnes environ dans le public, désiminées dans tout le stade, pas mal de familles et un speaker qui tente de faire monter l’ambiance avec son micro et ses annonces. On entend l’orgue traditionnel du baseball dans le stade, avec des morceaux comme la danse des canards quand même, et les équipes enfin se présentent pour l’hymne.

La lumière tombe rapidement au Japon,  et on considère ce match de 18h comme un match de nuit. En effet, à 20h30, c’est nuit noire en plein été.

Enfin je vois Fred au sein de sa team, qui rassemble pas mal de nationalités à priori : des joueurs japonais of course, des joueurs latinos, et même un joueur africain semble t’il.Le speaker récompense un joueur des Gunyers et entouré d’une mascotte un peu moche, lui remet un prix. Le joueur remercie ses fans, un peu aux abonnés absents. Il faut dire que les équipes de cette ligue jouent dans plusieurs stades de la région, histoire de se faire connaitre et histoire que les habitants de Shikoku connaissent mieux cette ligue. Les deux équipes attendent le bip pour rejoindre leurs bancs.

Les deux lanceurs affichent un style bien différent : un grand gaillard qui lance fort pour Kochi, tandis que le lanceur des Gunnyers est plus un lanceur d’effets et de sliders. Ca envoie fort, aux environs des 140 km et les lanceurs tiennent leur matchs. Le niveau des lanceurs semble assez élevé, tout comme les défenses. Fred Hanvi joue LF.

 

Enfin, Fred Hanvi sort du dugout. Il frappe aujourd’hui en 7eme dans le Lineup de Kochi. Il est soit frappeur 3, soit frappeur 7 selon la forme du moment. Mais ses performances de la semaine dernière lui ont valu d’être cité dans le weekly baseball japonais. Fred a frappé 2 home runs consécutifs. Fred  est l’un des meilleurs en Home runs dans la ligue.

Sur son premier passage, il prend un K sur un swing.

Le match va rester trés serré jusqu’en 4e manche. En 4e manche, les Fightings dogs ouvrent le score sur une frappe du 2e base Baptista, un Home run au champ gauche.

Fred Hanvi claque un gros double entre le champ droit et le champ centre.

Mais cela ne suffira pas, les frappeurs suivants frappant dans l’infield et ne parvenant pas à le faire entrer.

En Fin de 4e, les Gunyers reviennent au score : ils prennent un bb, un hit et sur un simple au champ centre scorent deux points. 2-1

Les Dogs reviennent et menacent mais les Gunyers changent leur lanceur starter et font rentrer  un gaucher.

Les jeux sont trés serrés, et les défenses toujours solides.

Début de 6eme, on refait le terrain, et les joueurs des deux équipes participent à la tâche, avec l’aide du personnel du stade !!!

En 6e manche, les Gunyers scorent un point de plus. Ca va être compliqué pour Kochi.

En 7e manche, Fred Hanvi passe au bâton. Peut être l’opportunité de recoller au score….

Mais Fred Hanvi prendra un strike out sur une balle haute, une slider à prés de 140 km/h……

Les Fightings Dogs ne parviendront pas à revenir au score et perdront  le match 3-1.

Il n’est pas possible de croiser Fred à la sortie du match, ils ont une vingtaine de minutes pour prendre la douche et repartir directement vers Kochi.

Fred Hanvi, ou la vie d’un professionnel…

Quant à moi, je cours dans la  nuit noire de la shikoku island pour retrouver le dernier bus, afin qu’il m’emmène vers la gare pour prendre le dernier train Marine pour Yokohama…2 heures 30 plus tard, me voilà rentré !

En tout cas superbe expérience de la ligue indépendante, du baseball de haut niveau et ce en toute confidentialité…

Demain direction Osaka et le Koshien, il y aura certainement un peu plus de monde dans les gradins….

Photos par Virginie_Griseri

 BHONUS

Pour voir les matchs de Fred et des Fightings Dogs, allez sur la page youtube de ce fan !

https://www.youtube.com/user/MOM5628/videos?view=57&flow=grid

 

8 commentaires à “A la recherche de Fred Hanvi”

  1. charbo dit :

    ouaaaiisss, j’adore!!! vie de baroudeur pour fred!!

  2. Benji #7 dit :

    Super article merci FVS ;)

  3. Meddy dit :

    Super récit ! Merci beaucoup !!!!!!

  4. KHIRI achraf dit :

    Les bus de la campagne, je me suis perdu 1000 fois avec !
    bon reportage, dommage que la proximité des joueurs avec les spectateurs n’est pas plus mise en avant apres les matchs .

  5. francovanslyke dit :

    Ahah, pour le chauffeur de taxi, on était trés à la bourre, et on était plutot stressé de pas arriver au stade… en plus le chauffeur s’est perdu…. on a repris notre calme quand on a vu le parking du rexxam stadium

  6. francovanslyke dit :

    Cool, content que ca t’aie plus, merci mec !

  7. LaHuppe dit :

    FVS au service de sa Majesté… « et ce en toute confidentialité »
    Un seul regret vis à vis de ce bon moment Honus, qu’il n’y ait pas le visage du chauffeur de taxi… dommage !

  8. Fishiguchi dit :

    Franco, j’adore !
    ça fait récit de baroudeur.
    Et quel plaisir de voir des photos d’un de nos expatriés ! Merci à Virginie.

    Fred commence vraiment à avoir beaucoup d’expérience. Mine de rien, il est pro depuis combien de temps ? 4 ou 5 ans, non ? Quel passionné lui aussi…!

Laisser un commentaire