WBC 2013 : l’heure du Bilan !!!

Hélas, la WBC 2013, c’est bel et bien terminé….la République Dominicaine l’a emporté dans une finale 100 % latino contre le Puerto Rico, pays de Roberto Clemente. La WBC, c’est donc fini ! Plus de matchs 24h/24h à travers tous les continents. Il est l’heure d’en tirer les conclusions et les idiots de votre blog préféré vont jusqu’à tirer le Bilan de la WBC 2013 ! Gaétan : Dommage ! Dommage que la France ne se soit pas qualifiée. Car ce fut vraiment un beau tournoi que cette WBC 2013. Un niveau de jeu qui n’a cessé de croître pour arriver à de gros matchs de baseball à la fin. Des surprises nombreuses, des retournements de situation, de belles images (non, pas celles avec les mouettes quoique…) comme cette envie de gagner de Puerto Rico et de la République Dominicaine. Quelle aventure d’ailleurs que ces Major Leaguers dominicains qui ont joué pour l’honneur de la Patrie et l’amour du baseball du premier au dernier match. Invaincus, ils ont rempli la mission ! Well Play !

La RD a donc enlevé de main de maître cette troisième édition de la World Baseball Classic avec talent, envie, passion en remportant la finale contre l’autre équipe talentueuse (mais un tout petit peu moins !) qui avait passion et envie également, Puerto Rico. Comme disait l’autre, le baseball est un jeu d’enfants joué par des adultes !

Au delà de ça, cette WBC aura démontré une nouvelle fois que l’accumulation de grands noms ne suffit pas. Les USA, avec leur super-équipe bis, se sont encore perdus. Même s’ils ont offert de beaux matchs (comme contre le Canada), le manque d’implication et de préparation, leur a été fatal. Favoris sur le papier mais petit outsider sur le terrain. Il faut dire que le niveau de jeu fut serré. Aucune équipe n’a réellement démérité. Pas même l’Espagne d’Amérique Latine qui est sorti respectée de ses trois courtes défaites. Le Brésil a bien fait également en accrochant chaque équipe malgré la défaite comme l’Australie. La Chine aussi en remportant une victoire malgré une fessée par Cuba. Taïwan a surpris en terminant première de son groupe. Little Italy a aussi impressionné en terminant 2ème de son groupe et en battant les États-Unis. Pour la prochaine WBC, le niveau de jeu sera encore plus resserré à n’en pas douter. Des équipes comme l’Australie, la Chine ou encore Taïwan devrait avoir des niveaux encore plus performants. Ce qui va créer encore plus de surprises. Pourtant, des surprises, on en a eu pas mal dans cette compétition.

Demi-surprise de taille : La Hollande en demi-finale. Les derniers champions du monde amateur 2011 ont brillé dans cette compétition en faisant chuter d’entrée le finaliste de la WBC 2009, la Corée du Sud. Corée du Sud éliminée dès le premier tour par Taïwan dans un ultime match perdu 3-2, ce fut réellement la première grosse surprise du tournoi ! La Hollande elle a bien mené sa barque, assumé son nouveau rôle d’outsider et de nouvelle nation majeure du baseball mondial, et sans recourir à des doubles passeports. S’appuyant sur ses joueurs de Curaçao ou des Pays-Bas version Europe, sur ses Major et Minor Leaguers ou sur ceux de son championnat national, l’alchimie de 2009 et 2011 a continué à faire son effet jusqu’à une défaite serrée en demi-finale face aux missionnaires Dominicains.

Autre demi-surprise, l’élimination du Vénézuela au 1er tour. Demi-surprise puisque dans une poule avec les favoris Dominicains et les gros outsiders Porto-Ricains. Mais tout de même, c’était l’équipe du Triple Crown 2012… L’Italie, ou Little Italy, a étonné pour passer au deuxième tour en sortant le Canada et le Mexique. Une Italie renforcée de nombreux Major Leaguers de deuxième rang mais qui avec l’envie ont sorti le Mexique de Romo et le Canada de Votto (et battu les States de R.A Dickey). Une poule difficile où aucune équipe n’a démérité.

Et Cuba ? Cuba, demi-finaliste 2009, est sortie juste après les phases de poule, battue par… encore… les Néerlandais (comme en 2011 à la Coupe du Monde IBAF). Les Cubains, capables du meilleur comme du pire, recelant de superbes joueurs mais qui semblent en déclin dans un monde du baseball qui se tourne de plus en plus vers la MLB et le monde pro. Le déclin va-t-il se poursuivre lors de la prochaine WBC ?

Et le Japon ? Un Japon a tenu son rang de grande nation du baseball mais pas son rang de favori. Certes, demi-finaliste mais sans le même esprit de conquête qu’en 2006 et 2009. Ils ont connu des matchs difficiles et eux aussi, comme la Corée du Sud, devront maintenant se méfier des nations montantes du côté du Pacifique (Taïwan, Australie, Chine).

Que dire de plus : la compétition fut très suivie, notamment au Japon avec des records d’audience et d’assistance. La MLB a bien couvert le tournoi comme ESPN. On a donc pu se régaler à voir beaucoup de belles rencontres et on sent que l’intérêt commence à prendre du côté des États-Unis.

Robinson Cano (MVP), Angel Pagan, José Reyes (et même David Wright pour les USA) ont démontré que des Major Leaguers pouvaient performer dès le mois de mars, surtout si on se prépare en ligue hivernale comme RD et PR.

Et enfin, qu’il y a de l’espoir pour les USA quand on voit Bryce Harper déclarer son envie de porter le jersey de l’équipe nationale aux JO ou à la prochaine WBC ou l’honneur de Gio Gonzalez de lancer pour les États-Unis. Alors, on se prend à rêver d’une équipe américaine préparée et conquérante en 2017 avec Gio Gonzalez, Stephen Strasburg, Manny Banuelos, Buster Posey, Bryce Harper, Mike Trout, Jesus Montero… Elle pourrait avoir de la gueule cette équipe américaine 2017 !

La Huppe : Point de résumé pour moi. Simplement et encore une fois la subjectivité de nos prédictions est tombée juste… à côté. Les clichés restent pour les USA, battus par un Mexique qui a fait son match, des USA battus finalement par eux-mêmes. Un public américain pas vraiment là comme d’habitude et toujours ces bons petits commentaires à la gomme qui dénigrent une belle compétition. 

Oui, il y a eu des surprises, des beaux jeux, de l’enthousiasme, bref du Baseball. Et puis, un jour tu te réveilles et c’est terminé, alors tu te sens un peu orphelin du rendez-vous WBC.

Si la compétition pour mes petits yeux de provincial du Baseball est belle, il y a, à mon sens, encore des choses à améliorer. 

Pourquoi ne pas jouer la finale un dimanche, établir la compétition dans une seule ville, un seul pays (on ne parle pas des "Qualifiers") faire grandir l’intérêt et y associer une communauté, créer un évènement moins disparate. 
Au niveau du calendrier, les choses ne devraient pas évoluer. Alors voilà on est déjà en 2017, Les Bleus ont cet objectif. Quand on voit les italiens, les espagnols et les hollandais, les brésiliens aussi, comment ne pas avoir envie d’y aller ?! Et puis, ce serait tellement bon ! Toi, le Jeune du haut de tes 14, 16 ou 18 ans prépares-toi ! 2017 c’est maintenant, tout de suite mon gars ! 
Je tenais aussi à souhaiter officiellement la bienvenue à Fred, nouveau scribe chez Honus, branche Caraïbes. Hop je coupe le ruban bleu, blanc, rouge ! Voilà, c’est fait. C’est officiel. Bon en même temps vu le trophée qu’il trimballe là, c’est comme un seau à champagne, vas-y Fred sers moi une coupe !
 
Voilà c’est retour à la MLB et la MiLB, et tout le reste. Vive le WBC, vive le Baseball et vive la France ! Allez les Bleus 2017 !
 

Fred:  Pour nous, le jour d’après, c’est forcément jour de fête. Pendant 15 jours on a vibré et on a rêvé en se passionnant pour chaque étape de l’épopée Dominicaine. LA victoire a donc été fêté dignement dans tout le pays. Petite déception néanmoins car on attendait le défilé de nos héros pour ce vendredi. Leo Lopez, l’attaché de presse qui suit la sélection a rapidement annoncé que l’accord avec la MLB stipule que les joueurs doivent rejoindre leur club 48h maximum après leur dernier match au WBC. Un petit carton jaune aux Gringos sur ce coup-là. Les spring training auraient lieu dans l’Oregon on aurait compris. Là, la plupart de nos joueurs et leurs équipes sont en Floride…à 1 heure et demi d’avion de Saint Domingue. Le défilé aura donc lieu en novembre. Je peux juste vous dire que cela va être une ENORME bringue. Au-delà de l’affect par rapport à cette victoire, qu’il y a-t-il à retenir de ce Clasico ? 4 mots: Champion, Spectacle, Stars, Succès

CHAMPION

En terminant invaincue à l’issue d’un WBC parfaitement maitrisé, la République Dominicaine rentre dans l’Histoire de ce sport. Elle succède au double vainqueur Japonais. Deux écoles de référence de ce sport qui triomphent, cela  donne clairement du crédit à cette compétition.

L’édition 2009 a été magnifique avec les favoris au rendez-vous. Le bon parcours de la Hollande et de Puerto Rico ne sont pas une surprise dans la mesure où chez les  bataves, le WBC est un projet construit sur plusieurs années et que Puerto Rico avait décrété l’Union sacrée. La sortie rapide des USA n’est pas non plus une surprise. Avec un bilan de 3-3, les Gringos doivent apprendre à faire la différence entre une équipe All Star Game et une sélection nationale. Le jour où ils le comprendront, comme ils l’ont fait au basket après la déroute au jeu de 2004, ils seront un candidat sérieux pour gagner le WBC.

 SPECTACLE

Au-delà de la victoire, de l’invincibilité de l’équipe Dominicaine, on a vécu quinze jours de plaisirs avec des supers matchs : RD-USA, RD Hollande, RD Puerto Rico mais aussi Japon- Cuba,  Hollande-Cuba, Japon-TPE.

Les frappeurs ont été au rendez-vous, les défenses aussi. Exit les scores fleuves lors de matchs clés comme les  10-2 et 9-4 enregistrés lors des 1/2 finales du WBC2009. On a vu du bon baseball avec des matchs niveau MLB durant cette édition. Bon baseball mais aussi images fortes de fair play comme les japonais qui viennent féliciter les portoricains après leur demi perdue, la fraternité entre Dominicains et Boricuas et la prière de ces derniers après la finale

 STARS:

Un coup d’œil à l’équipe All star du tournoi nous permet de valider rapidement l’option : Molina- Encarnacion – Cano – Wright – Reyes – Cruz – Pagan  -Saunders – Ibata – Figueroa – Maeda – Rodney

Le World baseball classic: quelle meilleure vitrine possible pour le baseball ? 

SUCCES

Affluence dans les stades en augmentation de +11 % vs 2009 malgré un système de billetterie essentiellement en mode package.

Niveau télévision, 40% des japonais ont suivi la demi-finale et la finale a battu un record d’audience dans la Caraïbe

Bémol aux Etats Unis où le match USA-RD n’ a réuni que 800 000 personnes.

Après tout cela, on en redemande forcement et on attend avec impatience l’édition 2017.

Le journaliste d’ESPN Enrique Rojas a écrit ce tweet hier:

- Nouvelles périmées: les NY Yankees sont bons, les Cubs attendent , Licey domine, les dominicains gagnent le WBC,

- Nouvelles fraiches: Les Yankees tentent d’éviter la descente aux enfers, Licey et las Aguilas  aspirent à récupérer leurs lustres, les Dominicains se préparent pour le WBC 17.

2017, c’est donc demain. Comment l’améliorer ce tournoi plus ?

1.       Le calendrier : les meilleurs joueurs doivent pouvoir jouer avec leur sélection nationale si ils le souhaitent . Le lanceur des Reds Cuetto a par exemple été bloqué par son équipe qui s’est opposé à sa participation au WBC.

L’avancer donc de quelques semaines sur février afin qu’elle n’empiète pas sur les spring training et les matchs de préparation du championnat japonais. Meilleure option pour avoir encore + de grands joueurs

2.       Le tournoi

L’idéal serait de tout faire dans un seul et même pays comme lors de la Coupe du Monde de foot par exemple. Dans les faits, plutôt compliqué à mettre en place   car gros décalage horaire entre les 2  principales zones : Japon et Amérique/Caraïbes.
En revanche, je trouve que la modification des règles de la 1ere poule est un grand succès : système simple W/L où les 2 premiers passent en lieu et place du concept du double élimination Game.

Du coup, pourquoi ne pas faire de même au 2eme tour et mixer d’avantage les poules ? Par exemple, République Dominicaine et Petro Rico se sont rencontrées 3 fois durant le tournoi. 

3.       Les critères de sélection

 On parle ici d’éthique. On comprends l’intérêt de s’ouvrir commercialement et de développer le sport sur de nouveaux marchés. On est quand même pas loin du ridicule lorsque l’on regarde la composition de l’équipe d’Espagne (1 seul Espagnol), d’ Italie ou d’Israël durant les phases de qualification.

Si l’on se dit que le WBC est une formidable vitrine et que le baseball  international a un fort potentiel, alors autant maintenir le crédit de cette compétition. Vous croyez vraiment que le WBC restera toujours crédible le jour où on aura la Blue Team et l’équipe de l’Hispanidad en ½ finale du classico ?

Fin de clasico donc. Un peu blues du businessman en attendant la prochaine ligue hivernale Dominicaine.
Petite variante de la citation de Roger Hornsby : “People ask me what I do in SUMMER when there’s no baseball. I ll tell you what I do. I stare out the window and wait for fall”.

Fishiguchi : Mini-conclusion pour ma part car depuis la fin de la WBC, je suis en dépression… Une superbe compétition, du beau jeu, de la mauvaise foi (ben… Oui quand on entend ou lit certains commentaires, on pourrait presque se croire sur Honus tellement c’est pas crédible).

Alors moi, la WBC, c’est bien simple, ça m’a donné envie de m’abonner à ESPN America… Tu te lèves le matin, tu prends ton p’tit dèj et "ah tiens, voyons voir si y a pas la WBC ?" : et bien oui… WBC à toute heure ! C’est plus fort que les play-off et c’est finalement la grande force de cette compét : se jouant dans plusieurs pays, grâce à la magie des fuseaux horaires, c’est du baseball non-stop pendant 15jours… Junkie style !
Bref, vivement 2017 pour un nouveau petit rail…!

 

FVS : Je partage ce sentiment Fish. La WBC c’était juste génial et le retour à la normale, bref sans WBC c’est juste d’un déprimant… A coté du ronronnement des spring training de la MLB (surtout pas se blesser…) la WBC a montré de l’envie, des joueurs qui voulaient gagner, prêts même à en découdre (l’énorme final Mexique-Canada ), des joueurs qui ont montré que le baseball, c’est pas seulement un championnat MLB nord américain et que c’était désormais international : les Pays bas (ou plutôt le Royaume de Netherland)  ont été juste énormes à battre la Corée , Taipei, l’Australie, et à sortir une grosse équipe de Cuba ! Personne n’attendait non plus l’Italie avec une victoire contre le Mexique et même une victoire de 10 pts contre le Canada ! Alors encore une fois, chez Honus on a été des billes niveau pronostics, mais ça a été un vrai plaisir de le constater : pas un seul des matchs n’était prévisible et tous les jours on a eu droit à une nouvelle surprise ( Quoi ! Les Pays bas ont sorti Cuba ! non, tu déconnes !!!  L’Italie a démonté les Canadiens, c’est n’importe quoi ! ….et le Japon sorti par Puerto Rico, allez arrêtes tonton…. !!! ).
Félicitations à la République Dominicaine qui est un merveilleux vainqueur de la WBC 2013, et qui a démontré qu’une équipe de stars pouvait avoir envie de jouer en équipe et gagner pour son pays !!! Une leçon que devrait méditer peut être un jour les Etats unis. Encore une fois venus en touriste, ils ont été sortis comme des touristes de la WBC. S’ils croient que leur seule présence suffirait pour gagner un match, ben non, bienvenue dans un nouveau monde, jeune Yankee. Les latinos et même les européens ont montré qu’ils étaient là eux aussi non plus pour participer au grand jeu mais pour l’emporter. La WBC ce n’est pas les spring training….
Enfin, je retiendrai une phrase du coach du Canada l’ex catcher Ernie Whitt après le fight contre les Mexicains "Don’t worry. We cannot be hurt. We are canadians"…. Putain de phrase !
Vivement 2017, enfin merde c’est quand même bien loin 2017……. 

BHONUS (de taille !!!) :

Voilà une totale tuerie. Notre envoyé spécial  Fred en République Dominicaine avec rien moins que…. la coupe WBC  2013 !!!!

Il nous a laissé ça comme explication :

"Je suis allé a la fédé pour voir un type. J arrive. tout le monde en rang d oignon.
Je vois le président de la fédé. Je lui dit que je voudrais lui poser 2 ou 3 questions. Pas le temps, car doit aller sur un plateau télé. "Viens avec moi" il me dit. Je me retrouve en bagnole avec lui et un truc sur mon pied gauche: le trophée. Incroyable ! Je fais les photos "

 

 

3 commentaires à “WBC 2013 : l’heure du Bilan !!!”

  1. Fishiguchi dit :

    Enfer & damnation !

  2. Fred dit :

    Excedent de bagages a l aeroport de las Americas. En plus l algeco des argoulets a brule. Pas de risque inutile donc avec ce trophee. En revanche, Tournee de brugal a mon prochain passage a Toulouse ou au prochain match du puc pour Gaetan. Enorme cafardquand meme. La ligadom , c est dans 6 mois et demi. Le wbc 17 dans 4 ans. Putain, 4 ans.

  3. Fishiguchi dit :

    J’espère que Frédo a réussi à faire « comme on avait dit » et qu’il va ramener la Coupe de la WBC pour la salle des trophées d’Honus…

Laisser un commentaire