S. Preston l’artiste autodidacte de la MLB

 

C’est un artiste rare. Tellement rare que son oeuvre est désormais présente au célèbre Hall of Fame de Cooperstown et qu’il est l’un des rares artistes sous licence MLB. C’est un autodidacte, un passionné de sport et un fan de l’anime Major. Forcément, ça ne peut être qu’une bonne personne. Honus ne pouvait passer à côté de l’occasion d’interviewer cet artiste talentueux. Des Blue Jays aux princesses Disney, de Goro Shigeno au film "Baseball" de Ken Burns, S. Preston nous ouvre les portes de son univers et de l’art made in MLB.

(English version after french part)

Commençons par le commencement : vous êtes un artiste sans formation, autodidacte. A quand remonte cette envie de dessiner, de concevoir des œuvres d’art ?

J’ai dessiné toute ma vie! Tout au long de ma scolarité, mes marges ont été remplis avec des griffonnages. Plus tard, j’aimais créer sur l’ordinateur, mais plutôt comme un passe-temps. Mais je n’ai jamais pensé que je deviendrais un artiste! C’est juste arrivé comme ça !

Vous travaillez depuis longtemps dans le milieu sportif. Pourquoi avoir choisi la voie artistique au cours de votre carrière ?

J’étais toujours doué avec les arts créatifs et de la pensée créative. Au départ, j‘ai choisi d’aller dans la radiodiffusion pour entrer dans le monde du sport, et finalement faire de la diffusion en ligne et de la conception de sites Internet. Passer tout ce temps devant Photoshop et Illustrator a aidé à perfectionner mes compétences et à me diriger vers la création artistique.

 

Le baseball est l’une de vos grandes sources d’inspiration. Quel lien avez-vous avec ce jeu ?

J’adore tous les sports, mais je suis devenu un fan de baseball au cours des deux titres consécutifs des Blue Jays (la franchise MLB de Toronto, ndlr) en World Series. En tant que canadien, j’aime le hockey, mais j‘ai toujours eu le baseball dans un coin de ma tête. Lentement, le jeu est devenu une passion au fil des ans. Maintenant, je regarde ou écoute probablement 150 matchs des Jays par an, et je mets du baseball à la radio presque tous les jours.

Aux Etats-Unis, le baseball est la source d’inspiration de bien des artistes. Comment fait-on pour sortir du lot dans cette « concurrence » digne des ligues mineures pour atteindre la MLB ?

L’art du sport est une matière difficile à cause de l’octroi de licences. Vous êtes plus susceptible d’être poursuivi que d’obtenir une licence. En fait, il y a seulement deux-trois artistes qui possèdent en fait leur propre licence d’art avec la MLB. C’est un club très exclusif ! Actuellement, on voit rarement quelque chose de complètement nouveau et unique, et mon œuvre est un style qui n’existe pas dans le sport ou dans le monde de l’art dans son ensemble!

Comment vous est venue l’idée des BallPark Princess de Disney, l’un de vos projets les plus connus ? Ariel semble être votre préférée non ?

Ah les Princesses Ballpark sont mon projet personnel. Il y a une histoire très personnelle sur la façon dont elles ont commencé que je ne suis pas prêt à partager. Mais je pense que le baseball et les contes de fée Disney sont similaires. Je veux dire combien de fois avez-vous entendu parler d’une «saison de conte de fées"? Le baseball vient d’un endroit de l’amour vrai, et c’est la même chose pour beaucoup d’histoires de Disney. Je suis si heureux que les fans aient partagé le même sentiment avec moi.

 

Avec les Minimalist BallParks, vous êtes entré au Hall of Fame. Qu’est-ce que ça fait d’être dans ce temple des légendes ?

Être dans le Hall of Fame est le sentiment le plus incroyable ! Nous aimons tous marquer notre passage dans ce monde, et de savoir que mon œuvre va y reposer le reste du temps est un honneur. C’est aussi un grand défi. Les joueurs de baseball arivent au Hall of Fame en raison de réalisations passées. Ma carrière n’est pas terminée donc mes propres attentes sont plus grandes !

Vous êtes un artiste sous licence MLB. Cela change la vie ?

Une fois que la licence a été signé, j‘ai laissé tomber tous mes clients et j’ai fermé mon entreprise de conception web. Je le fais à 100% du temps. Le coût de la possession d’une licence est astronomique avec l’assurance, les redevances et les opérations minimales. Mon atelier a cessé d’être une entreprise « à-côté » et je devais concentrer toute mon énergie pour la faire durer. Je ne dis pas que c’est facile. C’est une lutte constante pour convaincre les amateurs de baseball d’acheter de l’art au lieu d’un maillot. Mais j’aime ça.

Quels sont les retours des fans et du milieu du baseball ?

Art et baseball ne se mélangent pas bien. Si vous entrez dans un magasin d’équipe, vous voyez beaucoup de choses avec ses logos. Mon art n’a pas de logos. Mais il y a un public de niche, des amateurs de sport qui comprennent et apprécient les beaux-arts. Ce sont les collectionneurs qui gravitent vers mon travail.

Quelles équipes ou joueurs vous inspirent dans le baseball ?

Je n’ai pas héros dans le baseball. Les athlètes que je rencontre, ce sont des gens ordinaires qui sont extraordinaires dans leur travail. La seule idole de baseball que j’ai est Jim Abbott, à cause de sa persévérance et de sa capacité à surmonter son handicap. Ce sont des qualités que j’idolâtre et admire.

Vous aimez le sport et le pratiquez. Quelles sont vos autres passions sportives ?

Je joue au hockey sur glace au moins une fois par semaine. Parfois, deux-trois fois par semaine. Je jouais au tennis enfant, et beaucoup de volley-ball à l’école secondaire. Honnêtement, je peux jouer à n’importe quoi et me prendre au jeu rapidement!

Surprenant. On apprend sur votre site que vous un fan de la série anime Major que de nombreux fans de baseball français connaissent et apprécient. Elle a même créé des vocations en France. Qu’est-ce que vous aimez dans cet anime que vous n’hésitez pas à recommander ?

Je vais essayer de garder cette réponse courte, mais je peux parler de Major éternellement. Quand on voit un joueur de baseball professionnel, on ne réalise pas combien il est difficile d’obtenir une place dans les ligues majeures. Nous pensons tous que c’est le talent, mais si vous voulez être le meilleur, il faut un mélange de talent, d’efforts et de chance. Il faut une quantité incroyable de courage et de détermination. Voilà pourquoi j’aime Major. C’est une histoire à propos de la lutte pour être le meilleur. Et contrairement à un film d’Hollywood, C’est sur six saisons, et plus de cent épisodes. De cette façon, vous voyagez durant toute l’aventure des pros.

Avez vous d’autres séries, films ou livres sur le baseball que tout bon fan se doit d’avoir vu ou lu ?

Nous connaissons tous les films célèbres de baseball. Pour tout artiste en France, s’il vous plaît, regardez "Exit Through The Gift Shop" pour comprendre l’équilibre de la création artistique et de l’entreprise de l’art. Pour les amateurs de baseball, s’il vous plaît, regardez "Ken Burns Baseball". Prenez votre temps, car il est long. « Ken Burns Baseball » vous donnera la fondation et l’appréciation de la profondeur de la culture du baseball.

Pensez-vous vous essayer à d’autres types d’art comme la photo, la littérature ou le cinéma ?

Comme ancien gars de la télé, j’ai fait beaucoup de travail vidéo. Je tente de rester avec l’art numérique et l’illustration par croquis.

Pour finir, vos prochains projets baseball ou autre sont-ils connus ?

C’est assez drôle, je viens d’envoyer deux propositions à Disney Fine Art et Disney Licensing. J’aimerais faire des promenades minimalistes et des mascottes minimalistes de la marque Disney! Ne serait-ce pas cool ?

 

bHonus :

Pour retrouver tout le travail de S. Preston, n’hésitez pas à surfer sur son site internet.

 

It is a rare artist. So rare that his work is now present at the famous Hall of Fame in Cooperstown and is one of the few artists under MLB license. It is a self-taught, a sports enthusiast and a fan of the anime Major. Inevitably, it can only be a good person. Honus could not miss the opportunity to interview this talented artist. Blue Jays to Disney princesses, Goro Shigeno to the film "Baseball" by Ken Burns, S. Preston opens the doors of his universe and art made in MLB.

You are an untrained artist, self-taught. When was this desire to draw, to design works of art?

I’ve drawn all my life!  throughout school my margins were filled with doodles.  Later I enjoyed creating on the computer but just as a hobby.  But I never through that I’d become an artist!  It just happened that way!

You work for a long time in sport. Why have you chosen artistic path during your career?

I was always strong with creative arts and creative thinking.  I originally chose to go into broadcasting to enter the sports world, and eventually lead to online broadcasting and online web design.  Spending all that time in front of Photoshop and Illustrator helped hone my skills and lead me to creating art.

Baseball is one of your greatest sources of inspiration. What relationship do you have with this game?

I love all sports, but I became a baseball fan during the Blue Jays back-to-back World Series.  As a Canadian, I loved hockey, but I always had baseball in the corner of my eye.  Slowly the game became a passion over the years.  Now I probably watch or listen to 150 Jays games a year, and have baseball on the radio almost every day.

 

In the United States, baseball is the source of inspiration for many artists. How does one stand out in this "competition" worthy of the minor leagues to reach the MLB?

Sports art is such a hard subject manner because of licensing.  You’re more likely to be sued then to get a license.  In fact there are only 2-3 artist that actually own their own art license with the MLB.  It’s a very exclusive club!  In this day and age, you rarely see something completely new and unique, and my artwork is a style that doesn’t exist in sports or in the art world as a whole!

How did you get the idea of the Ballpark Princess of Disney, one of your most famous projects? Ariel is your favorite, no?

Ah the Ballpark Princesses are my personal project.  There’s a very personal story on how they got started which I am not ready to share. But I think baseball and Disney fairytales are similar.  I mean how many times do you hear about a “fairytale season”?  Baseball comes from a place of true love, and many Disney stories are about the same thing.  I’m so glad that fans have shared that same feeling with me.

With Minimalist Ballparks, you entered the Hall of Fame. What is it like to be in this temple of legends?

Being in the Hall of Fame is the most amazing feeling!  We all like to make our mark in this world, and to know that my artwork will stand the rest of time is an honor.  It’s also a great challenge too.  Baseball players get in the HOF because of past accomplishments.  My career is not over so my expectations for myself has jumped up!

You are an artist with MLB license. This life-changing?

Once the license was signed, I dropped all my clients and closed my web design business.  I do this 100% of the time.  The fact is, the cost to have a license is astronomical with insurance, minimum royalties and operations.  My studio stopped being a side business and I had to focus all my energy to make this sustainable.  I’m not saying it’s easy.  It’s a constant struggle to convince baseball fans to buy art instead of a jersey.  But I love it.

What are the returns of the fans and the world of baseball?

Art and baseball don’t mix well.  If you walk into any team store, you see a lot of stuff with logos on it.  My art does not have any logos.  But there’s a niche audience of sports fans that have a decerning and appreciates the fine arts.  Those are collectors that gravitate toward my work.

Which teams or players inspire you in baseball?

I don’t have baseball heroes.  The more athletes I meet, the more they are regular people that are extraordinary at their job.  The only baseball idol I have is Jim Abbott, because of his perseverance and his ability to overcome his handicap.  Those are qualities that I idolize and admire.

 

You like sports and you practice. What other sporting passions?

I play ice hockey at least once a week.  Sometimes 2-3 times a week.  I played tennis growing up, and a lot of volleyball in high school.  Honestly, I’ll play anything and pick it up quickly!

Surprising. You learn about your site you a fan of the anime Major that many French baseball fans know and love. She even created vocations in France. What do you like in this anime that you will not hesitate to recommend?

I’ll try to keep this answer short, but I can talk about Major forever.  When we see a professional ballplayer, you don’t realize how hard it is to get to the major leagues.  We all think it’s talent, but if you want to be the best, it takes a mix of talent, handwork and luck.  It takes an amazing amount of courage and determination.  That’s why I love Major.  It’s a story about the fight to be the best.  And unlike a Hollywood movie, it’s told in 6 seasons, and over 100 episodes.  In that way, you take the full journey to the pros.

Do you have other series, movies or books about baseball that every good fan must have seen or read, or who inspire you?

We all know the famous baseball movies.  For any artist out there, please watch “Exit Through The Gift Shop” to understand the balance of creating art and the business of art.  For baseball fans, please watch “Ken Burns Baseball”.  Take it slow because it’s long.  Ken Burn’s Baseball will give you foundation and appreciation of the depth of the culture of baseball.

Do you try other types of art such as photography, literature or film?

As a former TV guy, I’ve done lots of video work.  I try to stay with digital art and sketch illustrations.

Finally, they are your next projects?

Funny enough, I just sent two proposals to Disney Fine Art and Disney Licensing.  I would love to do minimalist rides and minimalist mascots for the Disney brand!  Wouldn’t that be cool?

 

 

 

Les commentaires sont fermés.