Joe Ferguson et les World Series 1974

 

L‘hiver est bien là, le temps des World Series est bel et bien fini. Le fan cherche à oublier son ennui à travers les annonces d"éventuels transferts à cout de millions de dollars…(Quoi Ellsbury aux Yankees ???…). C’est donc l’occasion de revenir sur quelques grands moments "historiques" des World Series. Retour sur un coup de génie, il y a bien longtemps, une action défensive "de toute beauté", le lancer de Joe Ferguson lors du match 1 des World Series de 1974. 

Les Los Angeles Dodgers de 1974 sont l’équipe en forme de la Nationale league, une équipe jeune mais assez charismatique menée par leur légendaire coach Tommy Lasorda. Ils réussissent une solide fiche dans la saison officielle de 102 victoires pour 60 défaites !! Ils vont cependant rencontrer sur leur route les Oakland A’s, l’autre équipe de la région de San Francisco. Une équipe de super stars totalement hors normes, comme finalement souvent dans l’équipe bis de Californie.

Reggie Jackson "Mister October"

 Oakland, c’est à l’époque le futur "Mister Octobre" Reggie Jackson, mais aussi les lanceurs Catfish Hunter & Vida Blue…..et c’est surtout les vainqueurs des World Series 1972 et 1973….une dynastie verte et jaune qui est reconnue comme l’une des équipes les plus accrocheuses de l’histoire de la MLB.

Catfish Hunter / Vida Blue

Le premier choc, le match 1, se situe à Los Angeles. On est en 8e manche et Oakland mène déjà 3-1 au score. Sal Bando est en 3e base prêt à scorer. Reggie Jackson frappe alors une énorme line drive vers le champ droit, le but est de faire rentrer Bando sur le sacrifice fly. La balle voyage loin et part dans le gap entre le champ droit et le champ centre. Jimmy Wynn le champ centre se place sous la balle et il va faire l’attrapé.

Soudain surgit de nulle part le champ droit Joe Ferguson, qui lui grille la priorité, attrape de coté la balle, fait un pas et arme.

Ferguson va alors décocher un véritable missile en direction du marbre. Bando est un coureur très rapide et il est parti au marbre. Le lancer de Ferguson est un laser dans le ciel, un véritable strike lancé à plus de 90 mètres, et Steve Yeager le catcher des Dodgers va l’attraper et faire un tag sur Bando. Le coureur percute le catcher. Il y a de la poussière partout et l’arbitre appelle …. OUT.

Les millions de fans des Dodgers exultent alors et crient victoire !!!! Pendant un temps, la gloire est passée du côté de Los Angeles. Avec ce lancer, Ferguson entre dans la légende !

Mais qui est ce Ferguson ? Ancien outfielder en minor league, Tommy Lasorda l’a converti en catcher lors de ses premiers spring trainings. Il souhaite faire de lui un catcher pour une seule et bonne raison : "tu as vu sa façon de marcher, Il ressemble à un catcher, non ?".

Ferguson est dôté d’un gros bras et d’une bonne puissance au bâton mais il pêche par une adresse minimale et un jeu de jambes moyens. Il a du mal à réaliser certains jeux et la conversion est délicate à son nouveau poste de catcher.

Mais Ferguson est un gars qui s’accroche. Le souci est que les Dodgers vont récupérer un trés bon catcher en la personne de Steve Yeager. Et Lasorda va devoir alors vanter les mérites de l’outfield à Ferguson……  qui déteste désormais jouer en outfield. Ferguson pèse ses 110 KG et n’a pas une trés bonne vision de la balle.  Ferguson est souvent maladroit et perd souvent quelques balles dans le soleil californien.

Suite au match, Ferguson expliquera aux journalistes qu’il s’était mis d’accord avec Wynn avant le match si ce type de balle allait vers lui. En même temps, Wynn avait de bonnes jambes mais un bras moyen. Il est certain que Wynn n’aurait jamais pu lancer au marbre…

Mais la vision au ralenti de l’action démontre surtout que Ferguson en fait qu’à sa tête et vient voler le catch de Wynn pour lancer une roquette vers le marbre…… Ce lancer, c’est la vengeance de Big Fergie !!!

Les Dodgers perdront les World Series contre les A’s. Ferguson finira par quitter Los Angeles en 1976, tradé pour saint louis, mais il reviendra rapidement en Californie jouer aux Dodgers le 1er juin 1978.

Ferguson demeure un joueur sous évalué, dont beaucoup se rappellent la maladresse, mais Ferguson avait quand même frappé 25 HR en 1973…. et avait, comme on l’a vu, un bras d’une grande puissance.Son lancer est aujourd’hui reconnu comme le plus grand lancer des l’histoire des World Series.

Enfin les images et la vidéo de la séquence, avec une voix off énorme, dans un tempo définitivement seventies. C’est tiré de la vidéo officielle de la MLB consacrée aux World Series 1974. Un vrai film …. It’s time to funk !

Greatest Throw in MLB Playoff History – Joe Ferguson in 1974

 

 

5 commentaires à “Joe Ferguson et les World Series 1974”

  1. Benji #7 dit :

    Merci pour cet article, c est pour ce types de jeu que j aime le baseball ;) .

  2. francovanslyke dit :

    Un article trés intéressant sur les bienfaits de cette nouvelle règle : http://bleacherreport.com/articles/1885709-why-eliminating-home-plate-collisions-is-a-decision-mlb-had-to-make

    Je ne suis pas convaincu mais bon il y a quelques arguments de développés sur le danger de ce type de collision. Je pense que la puissance des joueurs actuels et leur impact physique dans une collision est un élément qui prône pour leur interdiction. On est plus à l’époque de Lou Brock mais de Miguel Cabrera…..

  3. francovanslyke dit :

    Tout ceci me semble t’il a cause de la blessure de Buster Posey en 2011. C’est un peu du n’importe quoi. Les deux joueurs étaient d’accords que si c’était à refaire, ils le joueraient pareil. Posey avait la jambe mal placée lors du contact, (et ça il le changerait pour sur), d’où sa blessure mais le coureur n’y était pas allé pour tout détruire.
    http://wapc.mlb.com/play/?content_id=15201655

  4. LaHuppe dit :

    Il y aura toujours des courses au marbre, des relais de dingue et des blocs… par contre les « je t’explose si tu ne te pousses pas » devraient « disparaitre », on verra bien…

  5. Vince dit :

    Et donc sans contact au marbre, avec leur projet de changement de règles, plus de suspense ou de jeu magnifique comme celui ci… triste, non?

Laisser un commentaire