Shoma Fujihira

Shoma Fujihira (藤平 尚真) est un lanceur droitier formé au lycée de Yokohama puis drafté par les Tohoku Rakuten Golden Eagles en 2016. Présentation de ce joueur dont la carrière vient juste de débuter.

Ses années pré-lycée

Fujihira est né dans la ville de Futtsu (Préfecture de Chiba) le 21 septembre 1998. Il débute le baseball dès l’âge de 6 ans. Lors de sa 5ème année d’école primaire, il participe à l’épreuve de lancer de balle molle et remporte le tournoi de sa préfecture avec un lancer à 71.13 mètres, ce qui est un nouveau record pour le tournoi. Il participera au tournoi national mais ne terminera que 18ème avec un lancer à 68.30 mètres.

Lors de sa 6ème année, il est sélectionné au sein de l’équipe Junior des Chiba Lotte Marines et remporte le tournoi junior des 12 équipes de NPB en 2010.

Entré au collège, il fait alors partie de l’équipe Chiba Little Senior. Il lance déjà à 140 km/h et remporte le tournoi national en 2012. Fujihira est sélectionné parmi le Best 9 du tournoi.


Fujihira pour les Chiba Little Senior (©Chiba Little Senior)

En 2013, Fujihira fera sa 1ère apparition avec l’équipe nationale en moins de 15 ans. En dehors du baseball, Fujihira montre aussi ses qualités athlétiques impressionnantes au tournoi national de saut en hauteur où il finit 2ème du tournoi avec un saut à 2m01.

A la sortie du collège, Fujihira est courtisé par les plus grands lycées et décide d’aller au lycée de Yokohama. Au sujet de sa décision, Fujihira déclare : « Quand on pense au lycée de Yokohama, nombreux sont les joueurs, tels que Matsuzaka ou Wakui, qui ont appris sous les conseils du coach Watanabe, sont devenus pros et ont réalisé de très bonnes performances. J’ai voulu moi aussi apprendre de nombreuses choses sous l’égide du coach Watanabe, c’est pourquoi j’ai choisi d’aller à Yokohama. »

Ses années lycée à Yokohama-Koko

Fujihira fait partie du roster dès le tournoi de printemps de sa 1ère année, mais une douleur soudaine au coude droit l’empêche de lancer et il est alors retiré du roster. Il revient juste à temps pour le tournoi d’automne et se voit remettre le dossard #1 de l’ace de l’équipe. Il prend place sur le monticule mais sa droite n’avance pas, ses courbes ne bougent pas et il ne parvient pas à lancer au maximum de ses capacités. Au 3ème tour, face au lycée de Keio Gijuku, Fujihira est mis KO. Il concède 5 runs en 3.1 manches et Yokohama perdra le match par called game en 8ème manche sur le score sans appel de 8 à 1. Au sujet de sa performance : « C’est un match qui me montre qu’il me reste beaucoup à accomplir. Tout d’abord, je n’avais pas l’endurance pour lancer 9 manches. Il faut que je coure plus, il faut que je fasse de la musculation, il faut que je m’y consacre entièrement. »

Et Fujihira joint le geste à la parole. Un des menus d’entraînement de Yokohama est le fameux « derby ». Les coureurs doivent courir 2 tours de terrain, se reposer un peu, avant de repartir courir 2 tours et ainsi de suite. Mais si les coureurs ne finissent pas leur course dans le temps imparti, ils doivent recommencer. C’est un exercice très physique. Pour les lanceurs, ils doivent ensuite faire un certain nombres de sprints entre la plaque de marbre et le poteau des 95 mètres. Ils doivent enfin s’entraîner les adducteurs avant de finir l’entraînement. Mais Fujihira continuait à courir même après la fin de cet entraînement très exténuant. Dans l’espoir de ne plus avoir à connaître l’humiliation d’une défaite par called game…

Durant ses années collège, Fujihira avait tendance à ne pas ramener son bras gauche sous sa poitrine durant ses lancers. Le coach Watanabe lui indique la marche à suivre et lui corrige sa posture.

Fujihira est alors prêt à reprendre le chemin du monticule, mais un nouvel incident vient le frapper. Lors d’un match d’entraînement avant le tournoi de printemps, Fujihira se prend un hit by pitch dans le coude droit. Fujihira était tout de même en condition de lancer pour le tournoi, mais le coach Watanabe a déclaré « Si on considère le futur, il est préférable qu’il ne lance pas maintenant ». Fujihira se retrouve à nouveau éloigné du monticule et ne participera au tournoi qu’en tant que joueur de champ.

En réhabilitation, Fujihira ne reprend le catch ball que fin mai et ne retrouve le monticule qu’au mois de juin. Avec seulement un mois d’entraînement avant les qualifications du tournoi d’été, Fujihira se sent-il prêt ? « C’est vrai que je n’ai eu qu’environ un mois pour me préparer, mais au fond de moi, j’avais l’image de ce que je devais lancer. Plus que tout, je ne pensais qu’à un but : « Je veux aller au Koshien » pour les 3ème année et le coach Watanabe pour qui c’était leur dernier été. » (Le coach Watanabe avait annoncé que c’était sa dernière saison et qu’il passerait le flambeau à Hirata après le tournoi d’été)


Shoma Fujihira, sous les couleurs du lycée de Yokohama

Yokohama, qui s’est incliné dès le 3ème tour au printemps, n’est pas tête de série pour ce tournoi. Le 12 juillet, pour le 1er tour, Yokohama affronte Komyo Sagami et Fujihira débute le match sur la butte. Avec une droite qui frôle les 140 km/h et des courbes qui bougent bien des 2 côtés de la plaque, Fujihira maîtrise son adversaire et ne laisse qu’un hit au passage. Au bâton, Yokohama fait parler la poudre et le capitaine Kuge frappe le 1er Homerun du tournoi. Yamada frappe aussi un Homerun. Au total, 14 hits et 9 runs pour une victoire 9-0 en 7 manches, Yokohama a bien commencé son tournoi. Yokohama s’impose ensuite sur les scores de 10-0 et 7-0 avant d’être opposé à Kenso Kanagawa, l’une des 4 têtes de série de classe 1 (il y a aussi 4 têtes de série de classe 2 et 8 de classe 3).

Kenso Kanagwa, bien que lycée publique (donc n’ayant pas les moyens des grosses écuries que représentent les lycées privés comme Yokohama), a été demi-finaliste du tournoi d’automne puis finaliste du tournoi de printemps lors des précédents tournois. Pour ce match couperet, Fujihira prend place sur le monticule et ne concède que 4 hits en 9 manches et réalise son 1er shutout en tant que lycéen. Yokohama s’impose 3-0.

Yokohama s’impose ensuite 6-5 face à Fujisawa Shoryo, puis 5-4 face à Yokohama Hayato en quarts de finale alors qu’ils perdaient 4-1 avant la 8ème manche. En demi-finale, ils s’imposent 4-3 face à Toko Gakuen en 10ème manche sur un walk-off double d’Ishikawa. Fujihira atteindra un nouveau record de vitesse personnel au cours de ce match avec une droite à 148 km/h.

Pour la finale face à Tokai Dai Sagami, c’est ce même Ishikawa qui débute en tant que lanceur, mais après 3 bonnes manches, Ishikawa concède 3 runs en 5 hits en 4ème manche. Fujihira le remplace en 5ème manche mais, après 2 manches sans run, Fujihira se fait frapper en 7ème manche : 4 hits dont un 3-runs homerun. Fujihira se fera alors remplacer sur la butte. Yokohama ne frappera que 7 hits dispersés dans ce match à sens unique qui voit la victoire 9-0 de Tokai Dai Sagami, qui se qualifie donc pour le tournoi national qu’ils remporteront emmenés par leur ace Ogasawara (actuellement chez les Chunichi Dragons).

Cela marque la fin de la carrière du coach Watanabe qui est remplacé par Toru Hirata.


Sayonara, Motonori Watanabe

Durant ce tournoi d’été, Yokohama avait une équipe essentiellement composée de joueurs de 2ème année, notamment le duo de lanceurs Fujihira – Ishikawa. Avec le départ des 3ème année, Yokohama a désormais une équipe des plus compétitives et fait une saison parfaite en tournois prefecturaux.

A l’automne, Yokohama s’impose sur les scores de 10-0, 2-0, 10-3, 10-1 (face aux vainqueurs de l’été, Tokai Dai Sagami), 14-4 puis 4-0 en finale face à Toko Gakuen, match durant lequel Fujihira lance un nouveau shutout et améliore son record de vitesse avec une pointe à 151 km/h. Mais Yokohama s’incline 3-1 au 1er tour au niveau régional face à Joso Gakuin, mettant fin à leurs espoirs d’être sélectionnés pour le Senbatsu.

Au printemps, Yokohama s’impose encore sans trop de soucis sur les scores de 7-0, 11-0, 11-1, 5-4 (Tokai Dai Sagami), 5-1 et 11-1 en finale face à Nichidai. Au tournoi régional, Yokohama ira cette fois jusqu’en finale avant de s’incliner 5-1 face à Maebashi Ikuei. Fujihara finit ces 2 tournois avec un ERA de 0.92 et 2 shutouts.

Au tournoi d’été, Yokohama continue son sans faute avec des victoires 8-0, 12-0, 10-0, 2-0, 16-3, 8-4 et 9-3 face à Keio Gijuku. Fujihira, avec un ERA de 2.38 et une vitesse maximale de 152 km/h va enfin pouvoir connaître le tournoi du Koshien.

Le 9 août, pour le 1er tour, Yokohama affronte le lycée Tohoku (préfecture de Miyagi), le lycée dont est originaire Yu Darvish. Yokohama ouvre le score dès la 1ère manche (1-0) sur un hit de Murata. Fujihara prend alors place sur le monticule du Koshien et éliminera les 3 batteurs affrontés sur strike-out. Fujihira continuera sur sa lancée avec 2 autres strike outs pour commencer la 2ème manche. En 3ème manche, Yokohama prend le large avec un 3-runs Homerun du capitaine Kuge (4-0). Au final, Fujihira lancera 6.2 manches avec 13 strikeouts pour seulement 1 run concédé. Yokohama s’impose 7-1.

Le 14 août, le choc du 2ème tour oppose 2 des favoris du Koshien : Yokohama et Riseisha avec son lanceur vedette Terashima (actuellement chez les Swallows). Comme lors du 1er match, Yokohama ouvre le score sur un sacrifice fly de Murata. Fujihira commence le match au champ droit et a laissé le monticule au lanceur gaucher Ishikawa. Comme Fujihira au 1er tour, Ishikawa commence son match à la perfection avec 3 strikeouts. Mais en 2ème manche, à 1 retrait avec un coureur en 2, la pluie et les orages font leur apparition et le match est interrompu pour 43 minutes. A son retour, Ishikawa a perdu son rythme et, malgré un strikeout, il se fait frapper après cela un homerun à 3 points. Nouvelle interruption de 40 minutes et Ishikawa lance un BB à son retour. C’en est assez, Fujihira le remplace sur le monticule. Fujihira concède un double laissant rentrer les coureurs déjà sur base et c’est déjà 5-1 pour Riseisha. Fujihira ne laissera plus rien rentrer et finira avec une fiche de 6.1 manches lancées avec 7 strikeouts et 0 run concédé. Mais Yokohama ne frappera que 6 hits dans ce match et ne parviendra pas à combler le déficit de la 2ème manche. Fujihira termine son tournoi avec un ERA de 0.69 et 20 strikeouts en 13 innings.

C‘est la fin du tournoi pour Yokohama mais l’été n’est pas tout à fait terminé pour Fujihira qui se fait sélectionner avec l’équipe nationale des moins de 18 ans pour participer au tournoi d’Asie. Il n’aura qu’une seule apparence sur la butte en demi-finale en 9ème manche à 2 retraits. Fujihira retire son adversaire sur un fly au champ gauche et obtient le save lors de cette victoire 3-1 du Japon. Le Japon remportera la finale sur le score de 1-0 face à Chinese Taipei.


Fujihira avec les Samurai Japan (©Samurai Japan 1 & 2, ©Sankei Sports)

C‘en est désormais terminé de sa carrière de lycéen. Fujihira a fait part de ses intentions de continuer à jouer en tant que professionnel. « Je veux développer un corps me permettant de jouer au baseball pendant de nombreuses années. Je voudrais réaliser de bons résultats au Japon avant de partir évoluer en Major League. »

20 octobre 2016, jour de la Draft

Il est presque 17 heures quand Shoma Fujihira entre dans la salle réservée pour la conférence de presse au lycée de Yokohama. Il est accompagné du coach Hirata ainsi que du directeur de l’école. Le temps de s’installer à leurs places et la draft commence à Tokyo. Les 12 équipes de NPB ont envoyé leurs entraîneurs, GM, scouts… pour cet évènement. Chaque équipe choisit un joueur en secret (les équipes ayant choisi le même joueur se départagent ensuite à la lotterie). Et c’est maintenant l’annonce des résultats de ce 1er tour.


©Mainichi
Orix Buffaloes : Taisuke Yamaoka
Chunichi Dragons : Yuya Yanagi
Rakuten Golden Eagles : Fujihira Shoma
Tokyo Yakult Swallows : Naruki Terashima
Seibu Lions : Tatsuya Imai
Hanshin Tigers : Yusuke Ohyama
Chiba Lotte Marines : Seigi Tanaka
Yokohama DeNA Baystars : Yuya Yanagi
Fukuoka Softbank Hawks : Seigi Tanaka
Yomiuri Giants : Seigi Tanaka
Nippon Ham Fighters : Seigi Tanaka
Hiroshima Carp : Seigi Tanaka

©Mainichi

Fujihira a été choisi au 1er tour par une seule équipe, les Rakuten Golden Eagles, qui remportent donc automatiquement le droit de négocier avec lui sans avoir à passer par la case lotterie.

Interviews, séance photos, Shikishi (écrire un souhait / sentiment sur une plaque de carton) puis Fujihira quitte la salle de la conférence de presse pour rejoindre le gymnase où l’attendent ses camarades de 3ème année pour quelques réjouissances.


Draft 2016 au lycée Yokohama

Les Rakuten Golden Eagles viendront lui rendre visite quelques jours plus tard et Fujihira acceptera leur offre (dont la rémunération maximale autorisée pour un rookie) et le numéro 19. La dernière personne à avoir porté ce numéro chez les Eagles était l’entraîneur Katsuya Nomura, catcher vedette des Nankai Hawks de 1955 à 1970 et l’un des monstres du baseball japonais.


Nashida, le coach des Eagles, venu redre visite à Fujihira au lycée Yokohama (©Sponichi)

Saison 2017 : Le Rookie


Rookie Cards (©BBM)

Comme tous les rookies, Fujihira commence sa saison dès début janvier (les autres joueurs ne commencent officiellement leur saison qu’au 1er février, les coachs n’ayant pas le droit de les conseiller avant cela, même si ça n’empêche pas les joueurs de faire des entraînements « volontaires » quelques peu forcés). Au dortoir (passage obligé pour les rookies pour une durée de généralement 3 ans), Fujihira se voit remettre la chambre #10 au 2ème étage. Pourquoi tant de détails ? Tout simplement parce qu’il s’agit de la même chambre que celle qui était affectée à Masahiro Tanaka pendant 3 ans de ses débuts jusqu’en 2009. Autant dire que cette chambre revêt une signification particulière dans l’organisation des Eagles.

Fin Janvier, on apprend que Fujihira participera aux Spring Trainings avec l’équipe 1. Il partagera la chambre de Yuki Matsui, le lanceur des Eagles est le joueur le plus proche de Fujihira : tous deux furent la star de la préfecture de Kanagawa quand ils étaient au lycée : il y a 4 ans pour Matsui avec Toko Gakuen et l’an passé pour Fujihira. Matsui est désormais devenu le closer des Eagles et de l’équipe nationale. Fujihira espère suivre ses traces. Mais au milieu du camp, au moment où l’équipe 1 change de camp (de Kumejima à Okinawa), il est décidé que Fujihira restera avec l’équipe 2 avec laquelle il débutera la saison.


Rookie Camp et Spring Trainings. Pas de répit pour les rookies. Même durant leur day off, ils doivent faire la promo de la région et s’essayer aux spécialités locales. (©Hochi Shimbun, ©Nikkan Sports, ©Athlete Recipe)

Fujihira est le lanceur partant pour le 1er match de la Farm Team des Eagles. A Yokosuka, face à la Farm Team des Baystars, il lancera 3 manches, ne concédant qu’un hit et un BB, tout en retirant 6 batteurs sur strikeout. Il quittera le monticule avec les Eagles menant 1-0 un match qu’ils remporteront 11-0 au final. (Fujihira n’ayant lancé que 3 manches, il ne sera pas accrédité de la victoire malgré ces très bons débuts).

Son 2ème match ressemblera beaucoup à son 1er: même adversaire, même résultat : 3 manches lancées, 0 run, 0 hit, 2 BB, 4 K et toujours pas de victoire car un nombre de manches insuffisant. Pour son 3ème match, il lancera cette fois 5 manches et toujours sans encaisser le moindre run (0 hit, 3 BB, 5 K) mais ses partenaires ne parviennent pas à scorer donc pas de victoire à la clé.

Fujihira encaissera ses 1ers runs le match suivant face aux Swallows. Il concède 4 runs sur 4 hits en 3 manches sur un grand slam de l’américain Dean Green, son 1er HR au Japon (il évoluait en AAA en 2016). Mais Fujihira prendra sa revanche la semaine suivante face au même adversaire en ne laissant que 3 coureurs sur base (1 hit, 2 BB) en 7 manches avec une victoire 3-1, sa 1ère victoire avec la Farm Team.

Fujihira continue de lancer chaque semaine avec la Farm Team avant d’enfin se voir donner sa chance avec l’équipe 1. Il y fait ses débuts le 16 juin en interleagues face aux Hanshin Tigers. Il lance 5 manches assez solides (5 hits, 1 BB) mais concède 2 runs et, ses partenaires ne frappant pas, il hérite de la défaite (2-4). Il est aussitôt renvoyé en équipe 2.


1er match avec l’équipe 1 pour Fujihira qui concède son 1er Homerun (©Sports Hochi, ©Daily)

Le 13 juillet, Fujihira participe au Fresh All Star Game et lance la 2ème face à l’équipe de Western League. Il affrontera le minimum, retirant 2 batteurs sur strikeouts alors que le batteur suivant frappera un fly en fall ball sur le catcher pour le 3ème retrait de la manche. Aucune des 2 équipes ne parvient à scorer et la rencontre se termine sur un score vierge (0-0). Fujihira est élu l’un des hommes du match grâce à ses 2 strikeouts. « J’ai tenté de retirer mes 3 adversaires sur strikeout mais j’ai manqué la dernière marche. La prochaine fois, j’espère encore avoir l’occasion de le tenter, mais lors du véritable All Star Game. »


Fresh All Star Game (©NPB)

Le 6 août, 2ème match avec l’équipe 1. Encore une fois, 6 manches solides (2 runs, 4 hits, 3 BB, 5 K) mais une nouvelle défaite (1-3) face aux Marines. Les Eagles préfèrent ménager leur lanceur et le renvoient une nouvelle fois en farm team. Il reviendra 15 jours plus tard face aux même Marines. Cette fois, il élimine 7 adversaires sur strikeout en 5 manches et ne concède que 2 hits et un BB (0 run). Il décroche cette fois sa 1ère victoire (6-2) en NPB, mettant fin à une série de 6 défaites des Eagles.


1ère victoire pour Fujihira (©Sanspo, ©Sports Hochi, ©Twitter Fujihira)

Malgré la victoire, les Eagles décident de ne pas presser les choses et renvoient à nouveau Fujihira en farm team. Il revient à nouveau en équipe 1 le 5 septembre et signe sa meilleure performance de la saison face aux Nippon Ham Fighters : 8 strikeouts en 7 manches pour seulement 1 hit et 1 BB (0 run). Nouvelle victoire pour Fujihira (6-1), qui met cette fois fin à une série de 10 défaites des Eagles. Il restera dans le roster jusque la fin de la saison. Ses 2 matchs suivants seront plus difficiles et il récolte 2 défaites, concédant respectivement 4 runs en 5.1 manches et 3 runs en 6 manches face aux Lions et aux Buffaloes. Il finira tout de même sa saison sur une meilleur note face aux même Buffaloes : 6 strikeouts en 6 manches avec seulement 2 hits, 1 BB et 1 HPB (0 Run) pour sa 3ème victoire de la saison (7-0).

Fujihira finit sa saison avec une fiche de 3 victoires pour 4 défaites et un ERA de 2.29. Les Eagles finissent 3ème de la Pacific League et se qualifient pour les playoffs. Au 1er tour, ils affrontent les Seibu Lions et, après une défaite, ils s’imposent finalement sur une fiche de 2 victoires à 1 et se qualifient pour le 2nd tour face aux Hawks. Fujihira est resté sur le banc pour ce 1er tour des playoffs.



©Instagram

 

1 commentaire à “Shoma Fujihira”

  1. kantou dit :

    Toujours un plaisir un petit report de la draft où un article sur l’apparition des Baystars au nippon séries ferais plaisir.

Laisser un commentaire