payer des gens pour faire ses devoirs HONUS » Eddie Gaedel le nain vengeur

Eddie Gaedel le nain vengeur

Le 19 août 1951, au cours d’un match des Browns de Saint louis contre les Detroit Tigers, Eddie Gaedel sort du dugout et va au bâton en tant que pinch hitter. Sa particularité : petite personne, ou plus simplement nain. C’est Bill Veeck, le propriétaire des Saint louis Browns qui a voulu créer l’évènement et qui veut profiter des 50 ans de l’American league pour relancer un peu l’affluence de sa pauvre équipe des Browns. Bill Veeck, décidément habitué aux coups médiatiques et aux équipes foireuses, qui a cette idée saugrenue en croisant Eddie Gaedel dans un hôtel, qu’il trouve « athlétique » pour une personne de petite taille.

Eddie Gaedel est emmené en secret avant le match dans les vestiaires, on lui file le maillot du fils du vice président, que Veeck numérotera 1/8, en rapport à la taille de Eddie. Le but de la manœuvre est simple : retirer un BB avec Eddie qui rentre en tant que Pinch hitter. Quand Eddie va au bâton, la foule est aussi stupéfiée qu’amusée. Bill Veeck a tout organisé : il a souscrit à son profit une assurance vie (au cas où) et a fait signer son contrat de joueur (15 000 dollars !!!) qui a été validé par l’American league avant le match.

Bob Cain lance pour Detroit, et Zach Taylor, le coach des Browns signale un changement dès la première manche : à la place de l’outfielder Frank Saucier, c’est Eddie Gaedel qui rentre. Quand Eddie se pointe au bâton, l’arbitre Ed Hurley se demande si Taylor ne se fout pas de lui. Il appelle un time et convoque le coach des browns. Ce dernier lui montre le contrat en règle de Gaedel et la signature des officiels de l’American league. Devant une foule de fans mi amusée, mi gênée, Bob Cain va bien devoir affronter Gaedel. La tâche n’est pas facile pour lancer du strike sur lui ! En plus, Gaedel se tient bien les jambes écartées au bâton. Sans surprise, les 4 lancers sont des « ball » et Eddie gagne sa première base. Une fois gagné la base, Gaedel est remplacé par un pinch runner et sort du match sous les ovations du public. Ce sera l’une des carrières les plus courtes de la MLB, un passage à la batte, pour un Average on base de 1000. Gaedel n’aura plus l’occasion de revenir sur un terrain.

L’incident crée en effet l’évènement. Si certains sont amusés, le président de l’American league ne trouve pas l’épisode drôle, et annule le contrat de Gaedel deux jours après, « dans l’intérêt général du baseball ». Eddie Gaedel quant à lui devient une star par l’évènement. Il apparaît à la radio, et multiplie les shows. Il devient une figure des browns et apparaît comme un amuseur public : entre les matchs, il vient au bâton, l’arbitre appelle tous les lancers des strikes, et Gaedel devient furax et insulte l’arbitre qui le vire du match. Le show est bien rodé et Gaedel encaisse un max de tunes en quelque temps.

Hollywood propose des contrats à Gaedel mais qui refuse, du fait des douleurs chroniques dont il soufre lorsqu’il voyage trop longtemps. Bill Veeck le fera travailler à nouveau, notamment en 1959 dans un épisode très bon. Le 26 mai 1959, Gaedel et trois autres nabots atterrissent en hélicoptère au Comiskey park lors du training. Ils sortent de l’hélicoptère déguisés en martiens et armés de rayons laser, ils capturent Nellie Fox et Luis Aparicio, le short stop et la seconde base de 1.60 m de haut pour les kidnapper (en photo )!!!

Eddie Gaedel est donc une « figure » du show MLB mais il ne connaît vraiment pas le bonheur. Très colérique, Gaedel tombe de plus en plus dans l’alcoolisme et devient un bon poivrot de comptoir. Connu pour aimer se battre bien bourré, Gaedel ne supporte pas le regard des gens qui le voit seulement comme un nain et non la star qu’il est.

La fin de sa vue est assez glauque, souvent arrêté par les flics qui sont surpris de trouver un enfant déambuler dans les rues la nuit, Eddie finit souvent en cellule de dégrisement. Le 18 juin 1961, Gaedel encore bourré provoque des bagarres dans un bar, comme à son habitude. Mais il semble que Eddie tombe mal ce soir là. Roué de coup, il se fait bien tabassé et quand on le retrouve le lendemain dans son lit, il est mort. Il semble qu’il soit décédé de la suite des coups qui ont provoqué une hémorragie interne. Il avait seulement 36 ans.

Lors de son enterrement, un seul joueur de la MLB vient à ses funérailles. Bob Cain, le seul lanceur qu’il affronta lors de sa carrière !!! Cain raconta qu’il ne l’avait jamais rencontré, mais qu’il s’était senti obligé de venir. Bob Cain déclara à la presse bien plus tard dans un interview qu’il souhaitait surtout éviter de toucher Gaedel lors de cet affrontement. Dizzy Trout, lui aurait déclaré « tout nain qu’il était, j’aurai été lanceur ce jour là, j’aurai visé droit dans la tête »… Bill Veeck raconta qu’il a été bien le seul nain qu’il ait vu à jouer avec les meilleurs baseballers.

Aujourd’hui, la photo de Eddie Gaedel est au hall of Fame.

 

1 commentaire à “Eddie Gaedel le nain vengeur”

  1. francovanslyke dit :

    Il semblerait que l’expérience Nain soit d’actualité, mais en version moins vengeur et bien plus cool
    http://www.youtube.com/watch?v=pWNKYNn7a04&feature=related

    Merci pour le lien lolextracool

Laisser un commentaire